Wilderun – Sleep At The Edge Of The Earth

WilderunForce est de constater que le folk metal a élu domicile principalement en Europe (et en Russie, mais j’écrirai pas « Eurasie » c’est moche.). Entre la scène foisonnante russe et les monstres indétrônables de Scandinavie, commencent à émerger des formations italiennes ou espagnoles au talent indéniable. Même du coté oriental ça bouge ! Mais les grands absents du style sont à chercher de l’autre côté de l’Atlantique, chez nos amis ricains (ricains du nord hein, plus de DoMacs et moins de lama.)! Ba oui, que celui qui peut me citer un groupe de folk metal américain là tout de suite, maintenant, paf c’est trop tard, me jette la première pierre. Et dans mon infinie bonté je vais de ce pas ajouter un premier nom à votre liste bien incomplète ! Aujourd’hui ce sera Wilderun ! Et bordel ! Y’a du potentiel outre-Atlantique ! Continuer la lecture de Wilderun – Sleep At The Edge Of The Earth

Svartsot Interview [FR]

Dimanche 22 Février.  C’est le Cernunnos Pagan Fest à Paris. On quitte la Machine du Moulin Rouge et le set de Cerevisia dans le noble but d’aller à la rencontre de nos danois préférés et si rares en France : Svartsot nous attendent quelques rues plus loin pour une interview d’anthologie placée sous le signe de la joie et la bonne humeur!

56851_photo

Continuer la lecture de Svartsot Interview [FR]

Negura Bunget – Tau

 

Negura Bunget - Tau

Ne vous carapatez pas car les Transylvains originaires de Timisoara reviennent en force ! Profitez de ce jeu de mot, ce sera la seule touche d’humour tant que je vous parlerai de Tau, premier volet d’une ambitieuse trilogie bien de chez eux ! Depuis 1995, le groupe a su produire une discographie conséquente, et ce malgré de fortes perturbations au sein de son line-up. Mais qu’importe, Negru, l’âme instigatrice de Negură Bunget, reste fidèle au poste. Vraisemblablement, à nouveau projet, nouveau label et nouveaux membres ! Pour la première fois, les Roumains sortent leur épisode via le sous-label de Prophecy Productions, Lupus Lounge. Je l’avais déjà évoqué dans ma chronique de Beware the Sword You Cannot See de A Forest of Stars, je vous renverrai donc à cette dernière s’il vous plait de connaître les autres petits protégés de Lupus Lounge. Nouvelle formation également ai-je dit, que l’on retrouvait néanmoins il y a plus d’un an sur Gînd a-prins, vinyle annonciateur de Tau avec le prometteur « Curgerea Muntelui ». Ainsi, Tibor Kati, Adrian Neagoe, Petrică Ionutescu et Ovidiu Corodan ont répondu présent pour épauler le membre fondateur dans cette nouvelle aventure. Continuer la lecture de Negura Bunget – Tau

Smuta – The Way

smuta-the-way-e1418403910115

La Russie et ses beaux paysages enneigés, sa belle nature et son air frais bien vivifiant ! A croire que tous ces aspects en inspirent plus d’un ! Car c’est bien connu : la Russie est l’un des plus gros fiefs du Folk/Pagan mondial (en plus du Brutal Death mais là n’est pas le sujet) avec des groupes comme Arkona, Grai, Svarga et j’en passe. Oh mais j’allais oublier Smuta, groupe de Folk Pagan Metal créé en 2004 et ayant d’ores et déjà un peu de bouteille derrière eux. En l’occurrence 4 albums mais qui semblent passés inaperçus dans le paysage Folk européen, sans doute à cause de l’ombre immense de leurs aînés, Arkona. Ce cinquième album, The Way, sera-t-il l’album de la consécration pour la formation, deux ans après leur dernier opus, Na Sever ?

Continuer la lecture de Smuta – The Way

A Forest of Stars – Beware the Sword You Cannot See

A-Forest-Of-Stars-Beware-The-Sword-You-Cannot-See

Êtes-vous prêts à revivre un voyage spatio-temporel ? Je vous pose la question car le groupe anglais A Forest of Stars revient nous envahir de son univers excentrique avec leur quatrième expérience musicale, Beware the Sword You Cannot See. Je parle de groupe, mais sans doute devrais-je les présenter comme the Gentlemen Club, confrérie victorienne de la fin du XIXe siècle. Car A Forest of Stars, c’est ça, l’alliance détonante entre les sonorités classiques et metal, qui rend finalement leur musique universelle et accessible. La recette appliquée sur l’album précédent Shadowplay for Yesterdays portait déjà ses fruits, et les gentlemen visionnaires parviennent à aller encore plus loin, avec des compositions originales et plus audacieuses que jamais, tout en restant mélodieuses et abordables. Continuer la lecture de A Forest of Stars – Beware the Sword You Cannot See

Aequinoctium Sanguinis – L’Arbre aux Esprits

AS L'Arbre aux Esprits

Bien que mon latin soit un peu loin, j’ai réussi à trouver la traduction de ce qui sera désormais notre sujet le temps de cette chronique : « Équinoxe de Sang ». C’est donc le programme que nous réservent les Bordelais d’Aequinoctium Sanguinis, groupe formé en 2011. Des Bordelais, ça ne peut être que bon ça ! Le quintette est formé d’Andrasta (du nom de la déesse icène de la guerre) au chant et aux claviers, Ibar (prénom celte) à la basse, Obscuris (Obscurité) à la batterie, Ogmios (du nom du dieu gaulois de l’éloquence) et Ulfhednar (guerrier semblable aux Bersekers qui louaient le dieu originel de la guerre, Tyr) au chant et à la guitare. Des noms de scène qui nous confirment déjà l’importance des cultures celtique et scandinave. Et ce qu’ils nous proposent ? Du black pagan symphonique, rien que ça ! Une étiquette déjà bien alléchante. Mais qu’en est-il de leur album, L’Arbre aux Esprits, succédant à leur premier effort sorti en 2013, l’EP Les Runes de Sang ? Un titre qui annonce d’ores et déjà une ode à la nature, une noirceur et un mysticisme sans égal. Continuer la lecture de Aequinoctium Sanguinis – L’Arbre aux Esprits

Folk Pagan Webzine