Falconer – Falconer

211

Falconer est l’un de ces nombreux groupes au paradoxe désarmant. Plutôt expérimentés avec pas moins de 8 albums au compteur, les suédois n’ont cependant jamais réussi à émerger définitivement au milieu d’une scène Metal toujours aussi florissante. Très discrète dans leur univers forgé à partir d’un Heavy Power fort bien ficelé, la formation est, depuis ses débuts en 1999, constamment restée dans l’ombre, traçant sans forcer sa route. Après une dernière sortie en 2014 sous le nom de Black Moon Rising, Falconer a décidé de rééditer cette année leur tout premier album éponyme, Falconer, paru il y a déjà 14 ans de cela. Qu’en est-il ?

A l’époque, l’album avait dû passer inaperçu aux yeux des metalheads. Voici venu le temps de dépoussiérer les anciens titres du groupe afin de les promouvoir avec beaucoup plus de force qu’auparavant, et ce sous l’égide du grand label Metal Blade Records. Et autant dire que l’on avait loupé pas mal de bonnes choses en 2001, mine de rien !

« Upon The Grave Of Gift » démarrera sur les chapeaux de roues cette réédition, plaçant l’auditeur au milieu de guitares rapides et de double pédale sur les couplets, de vocaux et de choeurs épiques sur le pont, de claviers sur l’outro… Autant dire un titre pur et dur de Heavy Power, même s’il ne s’agira pas des plus impactants de cet album. Le côté plus Heavy des morceaux « Herasy In Disguise » et « Lord Of The Blacksmiths » retiendront forcément notre attention grâce à la lourdeur caractéristique du genre, tandis que les cavalcades épiques de « Royal Galley » feront mouche de par des guitares énergiques et volontaires.

Mention spéciale au titre à l’ambiance quasi-médiévale : « Mindtraveller ». Qui ne partirait pas à l’aventure sur son cheval de guerre à l’écoute de ce titre, harnaché de son armure complète et de son épée à deux mains ? D’ailleurs, les atmosphères médiévales de cet opus seront une nouvelle fois présentes sur le bon mid-tempo « A Quest For The Crown », sur fond d’arpèges aériennes et de rythmiques mélodiques du plus bel effet.

Dommage que le titre « Entering Eternity », situé de plus entre deux des plus beaux morceaux de ce Falconer,  ne soit pas aussi épique que ses frères. Perdant en intensité au fur et à mesure de sa progression, sans nul doute à cause de sa trop longue durée, la chanson ne parviendra jamais à s’élever véritablement, même durant la légère accélération située en deuxième partie. La fin de l’album sera également plus douce, moins féroce. Le côté planant du très lent « The Past Still Lives On », renforcé par la basse, aura cependant son petit charme, tout comme le titre final, où les chants féminins et masculins seront une belle surprise pour la conclusion de cette galette.

Malgré une ambiance globale très sympathique (notamment ces atmosphères médiévales !), on regrettera que Falconer ne nous éblouisse pas plus alors que la formation en avait la capacité. Les refrains et les mélodies manquent clairement de punch sur plusieurs des compositions, rendant ces dernières sympathiques mais pas démentielles pour autant. Falconer ne sera pas un album mémorable mais un album fort bien senti, efficace et regorgeant de quelques belles idées. La preuve avec des tueries comme « Mindtraveller » ou encore « Royal Galley » !

Thrall

NOTE : 7/10

Tracklist :

  1. Upon the Grave of Guilt
  2. Herasy in Disguise
  3. Wings of Serenity
  4. A Quest for the Crown
  5. Mindtraveller
  6. Entering Eternity
  7. Royal Galley
  8. Substitutional World
  9. Lord of the Blacksmiths
  10. The Past Still Lives on
  11. Per Tyrssons Döttrar I Vänge

Sortie : 21 avril 2015

Lien du groupe : Site Officiel, Facebook

Laisser un commentaire