Bloodbark – Bonebranches

Amateur de musique qui vous transporte loin, de mélodies qui vous entraînent dans d’autres lieux, c’est à vous que je m’adresse aujourd’hui, pour vous faire découvrir (je l’espère) le premier album d’un mystérieux groupe russe (l’origine n’est cependant pas confirmée) : Bloodbark.  Sorti en janvier 2018, le premier album s’intitule : Bonebranches.

Dès les premiers instants, le décor est posé : Le rythme lent, les riffs sont rejoués encore et encore, et la voix, lointaine, vous attire en quelques destinations inconnues.  Presque orchestral, le premier morceau nous absorbe. On pourrait pratiquement entendre le vent glacé souffler, voir ces montagnes couvertes de neige se dresser devant nous. Cette impression est renforcée par la pochette de l’album. Long d’une dizaine de minutes, ce premier morceau aura tout le temps de vous mettre dans une ambiance calme et posée.

Le deuxième morceau est dans la continuité du premier, et on peut ici ressentir l’influence de groupes tels que Elderwind, ou encore Caladan Brood. Puis, le rythme s’accélère. Comme si le vent tourbillonnait autour de nous, se déchaînant. On ne peut s’empêcher de fermer les yeux et hocher la tête avec les battements des cymbales.  Le titre de cette chanson, « Ferns and Roads »  (Qui peut se traduire par « Fougère et Routes ») sied assez bien au sentiment qui se dégage : Une marche à travers des chemins enneigés, entourés d’une nature sauvage.

Avec le troisième morceau, la cadence s’accélère encore, et les riffs deviennent hypnotiques. Puis, lentement, comme en arrivant au bout d’un long voyage, chaque instrument s’évanouit peu à peu.

Seulement composé de 3  chansons, ce premier album est pour moi une excellente découverte, rappelant d’autres groupes du même style, comme dit précédemment (Elderwind, Caladan Brood, Gallowbraid …). Mais pourtant, il se dégage quelque chose d’unique. Lors de la première écoute, les premières secondes suffisent pour vous faire sentir que cet album va vous toucher, et on ne peut s’empêcher de l’écouter d’une traite.

Note : 9/10

Tracklist :

Eyeless Winter
Ferns and Roads
As Wolves

Sortie : 05/01/2018

Lien vers l’album

Bandcamp

Laisser un commentaire