Wild Boar Legacy : la Dernière messe (Jour1)

Les 28 et 29 juin se déroulait à Meyrin le tout dernier concert organisé par Wild Boar Legacy. Une sacrée affiche en perspective pour les deux jours, mais c’est particulièrement celle du vendredi qui attire mon attention. Au niveau de l’organisation je ne pouvais faire qu’un seul jour, mon choix s’est donc porté sur le jour où jouaient Griffon, Cân Bardd et Norvhar. Sans grande difficulté, je motive trois amis pour y aller avec moi, et le jour J nous prenons donc la route pour la Suisse.

Le trajet se passe bien malgré une voiture de police un peu dangereuse en sens inverse et ma pédale d’embrayage qui m’a fait une petite frayeur alors que nous sommes presque au lieu du concert.

Une fois sur place et ravitaillés, nous entrons dans l’Undertown. C’était la première fois que j’y allais, et je peux dire que l’agencement du bar est vraiment bien pensé. La fosse est spacieuse et entourée d’estrades où on peut se poser ou tout simplement être un peu plus en hauteur. On peut également voir la scène depuis le bar, ce qui peut être fort appréciable. Un petit coin est aménagé pour le merch des groupes et pour le label Asgard Hass, où j’irai bien sûr faire un tour un peu plus tard dans la soirée.

Lorsque nous entrons, Griffon viennent d’entamer leur set et donc la soirée. Ne connaissant pas le groupe, c’est donc la surprise totale. Et quelle bonne surprise ! Leur black médiéval tantôt martial tantôt mystique me plait énormément. Le son est excellent, on peut distinguer clairement chaque instrument. Les compos ont vraiment des structures originales mais toujours prenantes, on n’a pas du tout le temps de s’ennuyer. Le show est lui aussi captivant, que ce soit par les corpse paints des membres du groupe, les lumières, la multiplicité des voix, le chanteur parfois face à nous, parfois dos à nous, ou encore ce dernier qui va appuyer la partie rythmique grâce à un tom basse placé sur la scène. Dès ce premier concert fini je file au merch pour prendre un cd et un t-shirt de Griffon, j’ai été donc complètement conquis, et visiblement un de mes amis aussi.

Setlist : Souviens toi, Karbala / L’Arbre Blanc / Jérusalem / Si Rome Vient à Périr / La Cité est Perdue / Tout est Accompli

Griffon

Le deuxième groupe à monter sur scène est Cân Bardd, qui a sorti cette année son nouvel album The Last Rain qui est pour moi un gros coup de cœur de l’année. C’est donc peut-être le groupe que j’attendais le plus de la soirée. Cette soirée est d’ailleurs historique pour le groupe vu qu’il s’agissait de son tout premier concert. Le public s’étant beaucoup rapproché de la scène, je comprends vite que les gens sont venus en grosse partie pour soutenir la formation genevoise. Le set débute par les samples du premier morceau de leur nouvel opus. Les samples se chargent de faire l’intro jusqu’à ce que le groupe arrive pour les parties électriques. On peut sentir que les membres du groupes sont un peu nerveux, normal pour un premier concert. Malgré ce stress, ils livrent une super prestation, leur black atmo est envoûtant et chaque membre du groupe fait parfaitement son boulot. Bémol en revanche au niveau du son, on n’entendait pas le chanteur principal sur certains passages où il chantait en voix claire, c’était un peu dommage, car ça gâchait la magie du moment. A ma grande surprise, le set contient une majorité de morceaux du premier album (très bon au passage, même si le son n’était pas à la hauteur des compos), et ces morceaux rendent bien en live. Ceci dit, je m’attendais à ce que le groupe opte davantage pour promouvoir The Last Rain. Avec un de mes amis, nous attendions particulièrement le morceau “Celestial Horizon” qui aurait pu être monstrueux en live. Quoi qu’il en soit, le groupe assure, et j’ai été très content de pouvoir assister à son premier concert ; en espérant les revoir prochainement !

Setlist : Between Hope and Reality / My Ancestors / A Gift for Nature / Ocean / Clouds and Feuds

Cân Bardd

La formation qui clôture cette soirée est Norvhar et son folk metal énergique. Le set est entamé par l’intro de l’EP, et se poursuit avec les chansons dans l’ordre de celui-ci, mais avec 2 petites surprises tout de même. Les Lausannois livrent une prestation pêchue et bon enfant qui donne forcément envie de bouger la tête ou de scander des “Hey!” comme le suggèrent très bien les membres du groupe. D’un point de vue purement personnel, mon morceau préféré est “Feast in Midgard”, je trouve dommage qu’il soit joué si vite dans le set, en soi je le verrais bien dans les morceaux de fin, mais l’intro de l’EP sans ce morceau après perd tout son sens donc je comprends le choix du groupe. Ce concert était le dernier avec un de leurs guitaristes, celui-ci s’est donc fait éjecter de la scène pour qu’il puisse profiter du morceau surprise en tant que spectateur. Le groupe reprend alors une chanson de Finntroll, tandis que le public porte le guitariste dans la fosse. C’était une bien belle performance de la part du groupe, parfaite pour finir la soirée de bonne humeur.

Setlist : From Fire… / Feast in Midgard / Of Stone, Gold & Blood / Mystic Forest / Goblins’ Outpost / Fields of Fate / Dancing With The Trolls / Under Bergets Rot (Finntroll cover) / … To Ashes

Norvhar

Cette soirée était une réussite, assez peu de monde présent malheureusement, alors que tous les groupes méritaient une plus grosse audience ; mais les personnes présentes au moins ont dû passer un excellent moment. C’est mon cas en tout cas. Niveau organisation rien à redire en dehors des petits soucis de micro sur Cân Bardd.  Chaque groupe a joué le jeu et s’est donné à fond pour présenter la meilleure performance possible, et ça fait plaisir à voir.

Je tiens à remercier Wild Boar Legacy pour l’organisation de la soirée, chacun des groupes qui ont joué ce soir-là pour leur authenticité et leur gentillesse, mon amie Cassie pour les photos, et les membres d’Asgard Hass pour les découvertes musicales à la fin du concert.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.