STOZHAR – GLORY TO PERUN

stozhar-glory-to-perun-album-cover-art-302x302Vous reprendrez bien un peu de vodka avec votre hydromel ? Oui cette chronique sera un savant mélange de chapka et de poils blonds grâce à Stozhar, groupe de folk metal russe au background viking bien présent qui nous livre leur second opus « Glory To Perun ! ».

Qu’on se mette d’accord de suite, pour plus de lisibilité je mets tous les titres en anglais, ce qui nous permet déjà de remarquer dans le titre de l’album le mot « Perun » l’analogue slave du Thor nordique. Au menu aujourd’hui, gloire, héroïsme et liberté !

 

Allez c’est parti je lance la musique ! Premier titre « Courage and Honour », subtilité 0, efficacité 1. Le set commence avec une ouverture des plus étranges, une mélodie au synthé qui pique un peu les tympans (et qui continuera tout le long de la chanson…) mais qui est vite rattrapée par des guitares hurlantes et un blast de batterie qui ne laissent aucun repos. Le chant masculin arrive avec une hargne qui rappellerait bien la fureur d’un loup au combat ! Et je précise masculin car Stozhar se compose d’un chanteur qui hurle sa rage et d’une chanteuse avec une voix quelque peu haut perché qui apporte un contraste vraiment bénéfique pour la formation. En effet tout l’album alternera entre les deux préposés au micro, ce qui diversifiera grandement la palette d’ambiance, on passe d’un growl tantôt tapageur tantôt contenu à un chant empreint de lyrisme tantôt envolé tantôt nostalgique. Les deux se rejoignent d’ailleurs assez souvent pour des refrains qui marquent les esprits et qui ne manqueront pas de faire chanter le public en concert !

 

Deuxième titre, « Will To Freedom », bonne nouvelle, le synthé a été relégué au rang de dessous de verre et laisse sa place à un violon qui installe une ambiance placide pleine de volonté. Ce titre, bien plus calme que le premier, est suivi de celui éponyme de l’album, « Glory To Perun ». C’est reparti pour un son bien nerveux, qui nous introduit un mélange d’accordéon, de cornemuse et de violon (assez discret tout de même). Le ton est donné et il sera celui de la diversité instrumentale. Ça reste certes classique pour une formation du genre mais ne pas utiliser tous les instruments à leurs dispositions dans chaque chanson, mais plutôt d’en attribuer un ou deux par titre leur donne une identité propre. On se voit donc proposer au fur et à mesure de l’avancement de l’album des titres à la composition variée où un instrument trad spécifique se place en porte-parole de la mélodie générale. Le tout bien sûr agrémenté de quelques solos de guitares sans prétention qui nous rappellent que la six cordes n’a pas que pour fonction la rythmique !

 

Quatrième titre « Here The Moon Has Appeared From The Cloud », ça ne vous suffit pas la cornemuse, l’accordéon, le violon et le synthé ? Allez on s’paye une intro à la flute traversière ! Subtilité : 1 (rapport à l’instrument en lui-même), diversité : 2, ennui : 0. On est donc à moins de la moitié du set et je suis déjà conquis ! Et si vous ne l’êtes toujours pas, j’y ajouterais la participation du poète russe Mrak Mstivoy dans l’écriture d’une chanson dans le but, je cite le groupe : « D’apporter plus de profondeur aux textes»

En définitif Stozhar nous sert un second album de très bonne qualité, autant pour ce qui est de la production que de la composition. Mise à part la langue qui peut freiner la compréhension des textes pour les non Russes (tout est en cyrillique), rien ne se met entre cet album et votre contentement !

 

Grymauch

NOTE : 8/10

 

Tracklist :

01. Смелость и честь / Courage And Honour
02. Воля к свободе / Will To Freedom
03. Слава Перуну! / Glory To Perun
04. Вот и луна из-за туч показалась… / Here The Moon Appeared From The Clouds
05. Весна / The Spring
06. Сжигая заживо… / Burning Alive…
07. Ледяными туманами / Звёздная ночь / By Icy Mist / Starry Night
08. Масленица / Maslenitza

SORTIE : Mai 2014

Laisser un commentaire