Johan Rydberg (Grimner) [FR]

Quelques jours avant la sortie du nouvel album de Grimner, j’ai eu l’opportunité de poser quelques questions à leur flûtiste, joueur de mandoline et de cornemuse Johan Rydberg !

– Salut à vous ! Votre troisième album Vanadrottning sort dans quelques jours, pourriez-vous le décrire en quelques mots ? J’ai pu l’écouter et il me paraît plus heavy que les précédents, qu’en pensez-vous ?

Salut ! Et bien je le décrirais tel que ce que tu connais et aimes de Grimner mais en plus raffiné et un petit peu plus sombre. Effectivement pour cet album nous avons vraiment mis l’accent sur les parties mélodiques et épiques. Nous voulions un album plus heavy et plus sombre. Il y a donc plus de rythmes de guitare qui mènent la plupart des morceaux, sans omettre pour autant le côté mélodique.

– Marcus a quitté le groupe l’an dernier et a été remplacé par Martin. Comment l’avez-vous rencontré ? Selon vous, apporte-t-il quelque chose de nouveau au groupe ? J’ai vu qu’il faisait également partie du groupe de heavy/doom Bell, est-ce-que cela contribue à l’aspect heavy du nouvel album ?

Alors nous l’avons en fait trouvé sur Metal Archives [rires]. Nous cherchions d’autres groupes suédois et il jouait dans Bell, alors nous l’avons contacté. Il était intéressé et s’est révélé être un gars super et un très bon successeur pour le groupe. La plupart des chansons étaient déjà écrites lorsque Martin nous a rejoints. Il a donc fait un travail incroyable pour apprendre toutes les chansons du nouvel album en un temps assez limité. Je dirais probablement que sa voix a vraiment aidé à donner un souffle nouveau pour l’album.

– Il y a un invité spécial pour le morceau “Fafnersbane”, à savoir Erik Grawsiö (chanteur de Månegarm). Comment êtes-vous entrés en contact avec lui, et selon vous, qu’apporte-t-il à ce morceau ? Je sais que Månegarm est un groupe modèle pour vous, cela devait être une superbe expérience !

Et bien nous avons souvent croisé le groupe à l’occasion de quelques festivals. Et Erik est un bon ami de Ted. Donc lorsque nous le lui avons demandé, il a pensé que ce serait drôle de se joindre à nous le temps d’un morceau. Il apporte vraiment de la puissance au morceau. Sa voix est un peu plus criarde que celle de Ted donc cela offrait un joli contraste entre les voix des trois chanteurs, Erik, Ted et Martin. C’était très marrant de l’avoir en studio avec nous. C’est un gars très gentil et il a été très professionnel lors de l’enregistrement !

Vanadrottning fait référence à la déesse nordique Gullveig. Selon le mythe j’ai l’impression qu’il y a une sorte de débat par rapport à elle car d’un côté elle est considérée comme une magicienne maléfique et d’un autre elle est présentée comme une victime qui a enduré de nombreuses souffrances. Quel est votre point de vue par rapport à elle, comment la présentez-vous dans l’album ?

Cela vient d’un conte très ancien. C’était une sorcière mais aussi la reine des Vanes, une famille de dieux différente de celle des Ases. Ces deux familles entrèrent en conflit et à la fin elle fut capturée et brûlée sur un bûcher. Mais elle renaquit de ses cendres, alors elle fut re-brûlée et elle renaquit trois fois. Dans la chanson, nous ne prenons pas vraiment parti, nous parlons surtout d’elle et de ses souffrances.

– Vous avez sorti le clip de “En Fallen Jätte” récemment et il y a déjà eu plus de 8000 vues, c’est super ! Avez-vous quelques anecdotes concernant le tournage ? Pourquoi avez-vous choisi ce morceau en particulier pour présenter le nouvel album ?

Oui les retours pour la vidéo ont été très positifs ! C’est une des premières chansons qui a été écrite pour l’album et nous avions le sentiment que ce serait celle qui serait retenue en tant que premier single. Elle a le côté mélodique propre à Grimner et introduit aussi la plupart des parties menées par les guitares qui sont présentes sur l’album.

– Parlons à présent des concerts. Vous êtes venus en France pour la première fois l’année dernière à l’occasion du Cernunnos Pagan Fest. Qu’avez-vous pensé du public et du festival de manière générale ?

C’était une super expérience, le public était au top lors de ce concert ! Et nous avons passé aussi de très bons moments à l’hôtel avec les gars de Fejd et quand nous avons visité Paris. J’étais très content de voir de près les ponts autour de Notre-Dame et le travail de forgeron spectaculaire qui a été fait dessus [rires].

– Vous avez beaucoup de concerts de prévus pour cette année, notamment une petite tournée au Royaume-Uni. Je sais que c’était votre principal objectif, vous devez être ravis ! Pouvez-vous nous rappeler quels seront vos autres concerts de 2018 ? Quel serait l’endroit où vous aimeriez le plus jouer à présent ?

Oui nous avons plus de concerts que jamais cette année. Nous participerons à quelques festivals, dont le Hammerfest lors de la tournée britannique, et aussi le Ragnarök festival où nous avons hâte de retourner. Nous jouerons également au Wave Gotik treffen qui sera aussi une première pour nous. Sinon il y aura beaucoup de concerts en salle, notamment lors de notre plus longue tournée jusqu’à présent qui aura lieu en septembre, avec entre autres une date à Paris. Je pense que ce serait trop rêver que de participer au Wacken ou à la croisière 70000 tons of metal, mais juste avoir la chance de jouer sur un nouveau continent serait super !

– Nous voici à la fin de l’interview, je vous laisse la conclure comme vous le souhaitez !

Chers lecteurs, merci d’avoir pris le temps d’avoir lu cette interview ! Nous espérons vraiment que vous aimerez le nouvel album Vanadrottning et que nous vous croiserons à l’un de nos prochains concerts ! Santé !

– Merci beaucoup d’avoir répondu à mes questions, à bientôt lors de vos prochains concerts !

Fée Verte

Laisser un commentaire