Interview d’Equilibrium – Festival de Chair et d’Acier 2015

equilibrium.bandheader_940x300

Propos recueillis auprès de René Berthiaume (guitare, claviers) et Robse (chant) le samedi 9 mai au festival de Chair et d’Acier.

  • Bonjour à vous. Nous sommes Valkyries Webzine, un webzine français ayant comme thématique le Folk Pagan Metal. Comment allez-vous aujourd’hui ?

Très bien !

  • Que pensez-vous du festival de Chair et d’Acier pour le moment ? Avez-vous été voir le marché médiéval ?

Le festival est très agréable pour le moment, avec du bon son, de la bonne nourriture et de la bonne bière aussi ! Le marché médiéval est quant à lui fort sympathique.

  • Votre show ici au festival est votre seconde date en France depuis la sortie de votre dernier album. Vous étiez également sur Paris en octobre 2014. Pourquoi seulement deux dates en France pour le moment ?

Et pourquoi pas ? (Rires)

Non, plus sérieusement, nous reviendrons en fait en France en automne prochain, dans une ville appelée… (René Berthiaume réfléchit) Sélestat. Oui, c’est ça, Sélestat.

  • Ah, ce serait pour le festival Rock Your Brain avec Eluveitie et Epica ?

Oui, en octobre. En fait, nous avons eu l’information comme quoi nous serions pratiquement sûrs d’y être !

  • Avez-vous eu d’autres shows en tête d’affiche cette année en Europe, en plus du festival de Chair et d’Acier ?

Oui, nous en avons eu un juste hier, par exemple, en Allemagne à Trier. Sinon, le groupe a participé à plusieurs festivals comme le 70 000 Tons Of Metal en janvier ou bien le Karmøygeddon en Norvège début mai.

11101873_10202669892547660_4309995808175706477_n

  • Quelle est l’ambiance dans le groupe avec le nouveau line-up ?

Oui, nous sommes très heureux de les avoir avec nous. Nous sommes de nouveau un groupe complet, avec tout le staff derrière qui nous supporte. C’est comme une grande famille, c’est super fun !

  • Avez-vous eu quelques nouvelles concernant les deux anciens membres du groupe, Sandra Völkl et Andreas Völkl ? Continuent-ils dans la musique ? Ont-ils des groupes ?

Pour être honnête, nous n’avons pas beaucoup de contact avec eux depuis leur départ donc nous ne savons pas trop ce qu’il en est. Après, ce que nous savons, c’est que Sandra attend un enfant. Cela, pour le coup, n’a rien à voir avec la musique mais ça reste important pour elle et pour nous tous.

11113844_774590152640026_7388479225727372735_o

  • Comment pensez-vous que le public a réagi à votre dernier album Erdentempel ? Que ce soit en Allemagne ou dans le monde.

Alors, bien sûr que nous ne pouvons pas parler pour tous les pays du monde mais nous regardons très souvent sur Facebook et pouvons avoir un aperçu des réactions de différents pays. De ce que nous avons vu, la grande majorité des gens semblent l’apprécier. C’est bon signe !

  • Parlons maintenant du processus de composition du dernier album. A-t-il été différent des précédents ou sensiblement le même ?

René Berthiaume :

Pas vraiment. Le processus a pris moins de temps. J’ai composé plusieurs chansons en quelques mois avec, il me semble, la majorité de l’album composée en une demi-année. Donc ce travail s’est fait vraiment en peu de temps. Ensuite, nous nous sommes focalisés sur l’enregistrement chez moi, avec quelques packs de bière histoire de travailler de manière très relax. (rires)

1000x1000

  • Au sein du groupe, qui a composé la musique pour Erdentempel ? Les paroles ?

René Berthiaume :

Pour Erdentempel, c’est moi qui ai composé les paroles, tout comme la musique. Pour Rekreatur, il s’agissait de Helge et de Andreas, respectivement notre ancien chanteur et ancien guitariste.

  • Comment composez-vous une chanson ? Avez-vous des influences, comme des films, des jeux ? Vous êtes des grands fans de Skyrim, n’est-ce pas ?

Oui, tout à fait. Quand nous avons commencé Equilibrium, nous avions bien entendu plusieurs influences musicales telles que Dimmu Borgir ou Iron Maiden, notamment au niveau de leurs riffings impressionnants. Pour Erdentempel, les influences ont été plus mises de côté et la composition s’est révélée être plus du feeling qu’autre chose. Comme quand vous jouez à un jeu d’ordinateur et que vous avez juste la sensation d’écrire tout simplement ce que vous ressentez à ce moment-là.

  • Peut-être parce que vous avez plus d’expérience dans la composition au vu du parcours du groupe ? Plus d’expérience dans la manière de faire mais également concernant la direction dans laquelle vous voulez que le groupe aille ?

Oui voilà, c’est ça. Aujourd’hui, il est beaucoup plus facile pour nous d’exprimer ce que nous voulons retranscrire. Il n’est plus temps d’essayer et de réessayer. Nous savons maintenant ce que nous voulons.

2015_Equilibrium_web

  • Que pouvez-vous nous dire à propos de l’histoire de cet album ? Au niveau de l’artwork ?

L’album s’est grandement inspiré de Mère Nature. La Nature nous donne à tous son énergie et nous pensons qu’à notre époque, l’Homme perd de plus en plus sa connexion avec elle et l’environnement qui l’entoure. Les paroles parlent de choses très positives comme la bravoure, la force mais également négatives comme la destruction. Dans le morceau “Apokalypse”, par exemple, nous protestons contre le fait que l’Homme détruit tout simplement le monde dans lequel il vit.

  • Y a-t-il quelques références à la mythologie germanique dans cet album ?

Oui, il y’en a quelques-unes mais pour Erdentempel, nous avons jugé plus important pour nous d’aborder des thèmes plus personnels et qui nous touchaient plus.

  • Parlons maintenant de votre clip “Wirtshaus Gaudi”. Serait-ce une invitation à boire spécialement pour vos fans ?

(Rires) En fait, Robse a toujours l’habitude de dire que sa propre vie est résumée dans ce clip. (Rires) Il est vraiment fun.

  • Le bassiste de Sangdragon, Will Hien, arrive à ce moment-là et pose sa question, avec un grand sourire : Avec “Wirtshaus Gaudi”, n’avez-vous pas peur qu’Equilibrium ne devienne qu’un groupe fun ? Car Equilibrium n’est pas que du fun !

Oui, c’est parfaitement vrai. En fait, concernant le planning des clips, nous devions à la base en réaliser deux. Mais étant donné que la date de sortie de l’album a été avancée, nous avons manqué de temps. Un deuxième clip plus sérieux aurait été réalisé afin de montrer les deux ambiances du groupe.

11182657_774591192639922_2921165364726108637_o

  • Car des gens ont carrément perçu le côté “Korpiklaaniesque” du clip.

Oui, c’est vrai que si vous prenez juste cette chanson et que vous l’écoutez en dehors des autres titres de l’album, c’est en effet une chanson festive. Mais pour la prochaine vidéo que nous ferons, nous voulons être sûrs de montrer un visage plus sérieux du groupe.

  • “Met” était également du même type, avec son côté festif et dansant.

En effet car nous essayons de mêler de temps à autre dans notre musique ce côté festif, sans oublier d’incorporer des ambiances plus mélancoliques et plus épiques.

  • Est-ce des amis qui jouaient dans le clip ?

Oui, le gars qui a réalisé le clip est un très bon ami à nous donc le clip s’est réalisé dans une super bonne ambiance, avec des gens motivés et qui rigolaient bien.

  • Et concernant les demoiselles qui y apparaissent ?

René Berthiaume :

L’une des demoiselles est en réalité ma petite amie ! (Rires)

10838176_774593582639683_5195717039171208832_o

  • Que pensez-vous de la scène Pagan Metal ? Cette dernière prend actuellement de plus en plus d’importance. Qu’en pensez-vous ?

(René et Robse réfléchissent un moment)

  • Will Hien intervient alors : Pensez-vous que cette scène devient de plus en plus grosse ?

Oui, actuellement, c’est le cas.

  • Will Hien : Et pourquoi du coup ? Pourquoi maintenant ? Les gens ont-il besoin de se raccrocher à ça tout en oubliant les problèmes du quotidien ?

René Berthiaume :

Oui, en fait, je pense qu’il n’y a rien de spécial là-dessous. Je pense que c’est tout simplement chacun d’entre nous qui prend conscience de l’importance de respecter la nature ou encore de rester connecté avec ses origines. Il est très positif, au final, de voir tous ces gens réfléchir sur des sujets aussi importants et respecter toutes ces choses-là.

10388194_10202669900787866_7499577765465742465_n

  • Avez-vous quelque chose à dire aux personnes qui pensent que les fans de Folk ne sont que des gens qui boivent ?

René Berthiaume :

Je pense qu’il n’y a pas que la boisson dans cette passion. Pour moi, il y a en grande majorité cet amour pour la nature et ce côté romantique et poétique que les gens ont avec leur environnement.

  • Bien. Cette interview est terminée. Avez-vous quelque chose à dire pour les fans ainsi qu’aux lecteurs de Valkyries Webzine ?

(Robse applaudit) (Rires)

Eh bien, nous sommes très heureux d’être de retour en France (s’ensuivent plusieurs essais de René et Robse concernant la prononciation du mot “France”) ! Parce que nous apprécions vraiment ce pays, ses fans. Ils sont toujours super sympathiques et nous vous attendons avec impatience ce soir pour le show !

(Une petite photo avec René et Robse s’impose)

Merci beaucoup les gars !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.