Glittertind – Blåne for blåne

GlittertindGlittertind c’est cinq albums en douze ans d’existence, dont seulement les deux derniers en tant que groupe. Parce que oui, depuis sa genèse, Glittertind est un one man project de Torbjørn Sandvik dans un style folk metal à inspiration norvégienne assez commune. Ce qui est intéressant ici c’est son évolution.

Les trois premiers albums, de 2004 à 2009, grandement influencés par la culture de son pays, la Norvège, nous présentent une musique plutôt classique dans le genre, sans être inefficace loin de là ! Des artworks illustrant drakkars, fjords, mer révoltée et autres barbus, sous le nom du groupe en police d’écriture faite d’entrelacs discrets, on est en plein dedans. Puis, en 2013 Glittertind se transforme en groupe pour leur quatrième album et un changement de ton s’opère. L’atmosphère de cet opus est dominée par une ambiance plus sombre que les précédents, plus triste aussi, certainement dû au fait que Torbjørn a dû faire face au cancer de sa dulcinée durant l’écriture de l’album, qui n’est pas non plus dénué d’espoir.

Tout ceci nous amène donc en 2015, pour leur deuxième album en tant que formation et le cinquième de la carrière de Torbjørn Sandvik, j’ai nommé « Blåne for blåne ». Et c’est là que le changement s’opère, radicalement. On abandonne tout coté agressif propre au metal, on sort les instruments acoustiques et on insuffle une grosse dose de clarté pour 40 minutes d’évasion pure.

 

Le concept de l’album s’articule globalement autour de l’idée que la guerre exacerbe le coté destructeur et nihiliste de l’Homme, mais crée, une fois la paix acquise, une force opposé donnant naissance à la liberté, la justice et la solidarité qui a contribué à reconstruire une Europe saine. Réflexion intéressante quoiqu’un peu primaire mais qui donne un relief certain à ce « Blåne for blåne »

Mais concrètement, qu’est ce qui en résulte musicalement ? Et bien plusieurs choses qui ne s’éloignent jamais vraiment d’un sentiment de sérénité. A l’écoute de cet album je me suis souvent imaginé marchant la tête au vent le long d’une plage sous un soleil scandinave qui illumine plus qu’il ne chauffe. Notamment « Enno Naer » qui fait chanter une flute et un violon plein d’espoir accompagnant une ballade classique à la guitare sèche et un soupçon de piano. La voix se révèle simple, épurée, allant à l’essentiel, la recherche de l’émotion.

On quittera quelques minutes les ballades avec « Draumen » qui fera résonner les voix de tout le groupe dans une énergie qui éclate finalement en toujours plus de placidité, quelques notes de piano, la flute faisant traîner ses airs jovials et ces chœurs qui se font de plus en plus éthérés.

On regrettera peut être un peu la monotonie de la voix au long de l’album. Dix titres qui font vibrer les même cordes vocales sans vraiment de changement de ton. C’est principalement parce que l’album entier se joue sur un ton, celui du calme et de l’allégresse. Mais lorsque l’on arrive à s’immerger dedans, ce n’est plus vraiment gênant et cette voix nous accompagne durant un périple où déambule notre esprit à travers différents paysages qui incitent à la contemplation.

C’est assez difficile de mettre en avant un titre plus qu’un autre sans vous dévoiler tout l’album quand chaque morceau contribue à faire voguer le même sentiment tout au long de ses différentes mélodies.

Alors si tu n’as pas peur du changement, ouvre tes écoutilles, imprègne toi de cet album, laisse ton esprit s’échapper et viens traîner tes pieds vaporeux le long des fjords ensoleillés. Laisse les arpèges de guitare marquer la cadence de tes pas, laisse la flûte te soulever au sommet des monts norvégiens et le violon te faire glisser sur les glaciers. Finalement laisse, comme moi, Glittertind t’enchanter de son lyrisme épuré et tu ne seras pas déçu du voyage.

Grymauch

NOTE : 8/10

Tracklist :

01. Ukjend land
02. Høyr min song (Til fridomen)
03. Soria Moria
04. Enno nær
05. Draumen
06. Blåne for blåne
07. Når knoppar brest
08. Vedunder
09. Fnugg av snjo
10. Bøn

Sortie : 27 Avril 2015

Lien du groupe : Facebook, Site Officiel.

Laisser un commentaire