Ensiferum – Two Paths

Aaaah Ensiferum … L’un des rares groupes de folk « mainstream » auxquels je suis restée fidèle depuis que je l’ai découvert il y a plus de trois ans. Certes, je n’ai pas pu vivre en direct l’âge d’or de la formation finlandaise, que je considère être entre son premier album éponyme et From Afar en 2009, mais grâce à la magie de la musique et d’Internet, j’ai pu très facilement faire une session de rattrapage intensive.

En revanche, dès Unsung Heroes sorti en 2012, on commence déjà à sentir un essoufflement de la part du groupe. Mais c’est surtout le prédécesseur de Two Paths, One Man Army, qui a suscité le plus de critiques, loin d’être positives dans l’ensemble … Il est vrai que, malgré un ou deux morceaux qui se démarquaient davantage des autres, entre le manque d’inspiration général et le mixage affreux, on n’avait pas été très gâté.

On peut ainsi supposer que l’enjeu est de taille pour le groupe avec son petit dernier. Two Paths va-t-il parvenir à agréablement nous surprendre ? La production sera-t-elle à la hauteur de nos espérances ? C’est ce que nous allons voir sans plus attendre !

Tout commence avec la traditionnelle introduction. Comme dans les albums précédents, « Ajattomasta Unesta » (se traduisant littéralement par « sommeil intemporel » en finnois) plante le décor. Aucun doute, on retrouve du Ensiferum pur et dur, toujours aussi guerrier et épique ! Ça s’annoncerait plutôt bien … si l’on faisait abstraction des quelques riffs qui ressemblent un peu trop à ce que l’on avait déjà entendu dans One Man Army. Mais ne soyons pas mauvaise langue aussi vite et voyons ce que le groupe nous réserve.

Au risque d’être trop schématique, voici le ressenti général que j’ai eu à l’écoute de Two Paths. Je ne vais pas vous cacher le fait que j’ai été assez partagée. Jusqu’au cinquième morceau, « King of Storms », une partie de moi s’est dit « Chouette, c’est entraînant, la production est bonne, c’est du Ensiferum comme on l’aime » … et c’est justement aussi le gros problème de ce début d’album. On dirait que le groupe ne prend même plus la peine de prendre des risques, il se contente simplement de reprendre une recette qui a fait ses preuves et de nous servir du réchauffé. Evidemment, je ne demande pas que le groupe change radicalement de style, simplement qu’il nous surprenne avec quelques passages qui sortent de l’ordinaire, comme il avait pu le faire avec « Two of Spades » par exemple.

Et à partir de « Feast with Valkyries » (morceau que j’avais hâte d’entendre vu le titre), c’est presque la descente aux enfers, car une chose nous gâche le plaisir : le chant clair masculin. Certains diront que le problème, c’est qu’il y en a trop, mais non, le vrai souci, c’est que la justesse n’est manifestement pas le point fort de Markus … Déjà avec « Two Paths », mes pauvres petites oreilles ont bien failli rendre l’âme, et plus les morceaux passaient, plus j’ai eu vraiment peur qu’elles ne s’en remettent pas.

Ce qui est dommage, c’est que c’est aussi dans cette seconde moitié d’album que l’on peut vraiment profiter des talents de Netta. Outre ses airs entraînants à l’accordéon façon humppa, j’ai été agréablement surprise de pouvoir entendre sa douce voix sur « Feast with Valkyries » et « I will never kneel ».

L’album s’achève avec la mélancolique conclusion acoustique « Unettomaan Aikaan » qui reflète assez bien mon état à la fin de cet album : celui de la nostalgie en repensant au bon vieux temps où Ensiferum ne cessait de nous étonner … C’est donc essentiellement un sentiment de déception qui m’envahit. On ne peut pas dire de Two Paths que c’est un mauvais album en soi, et certains des nouveaux morceaux feront très certainement leur petit effet en live, mais il est clair qu’Ensiferum se repose bien trop sur ses lauriers.

Fée Verte

5/10

Tracklist :

  1. Ajattomasta Unesta
  2. For Those About to Fight for Metal
  3. Way of the Warrior
  4. Two Paths
  5. King of Storms
  6. Feast with Valkyries
  7. Don’t You Say
  8. I Will Never Kneel
  9. God Is Dead
  10. Hail to the Victor
  11. Unettomaan Aikaan

Sortie le 15 septembre 2017

Liens du groupe :

http://www.ensiferum.com/

https://www.facebook.com/Ensiferum/?ref=br_rs

Une réflexion sur « Ensiferum – Two Paths »

  1. J’ai aussi été déçue à l’écoute de cet album. Ce n’est pas mauvais en effet, mais ils ont fait tellement mieux. Certains morceaux sont même franchement sympathiques mais tiennent à mon sens difficilement la comparaison avec certaines de leurs anciennes compositions. Disons que sans trouver que c’est une catastrophe, je ne vois pas vraiment cet album s’inscrire dans la durée.

Laisser un commentaire