Tobias Rydsheim – Wormwood [FR]

Tandis que Wormwood travaille actuellement sur son prochain album, Fée Verte a pu poser quelques questions à leur guitariste Tobias Rydsheim :

  • Bonjour Tobias ! Avant toute chose, peux-tu présenter ton groupe Wormwood ? Votre musique est très riche et comporte de nombreuses influences, du black au folk en passant par le rock et la musique atmosphérique. Comment définiriez-vous votre style musical ? Sur votre site officiel vous employez l’appellation “Atmospheric Blackened Folk’n Roll”.

Salut, et merci de m’accorder cet interview ! Wormwood est depuis peu un quartette, composé par moi (Rydsheim), l’autre guitariste (Nox), le batteur (Johtun) et le chanteur (Nine). Malheureusement notre bassiste Borka a quitté le groupe il y a quelques mois. Nous vivons tous dans différentes parties du comté de Stockholm en Suède. Oui je pense que notre style repose en grande partie sur le black metal mélodique. Mais comme nous utilisons des éléments issus de genres et de styles différents, ce ne serait pas juste de nous catégoriser de groupe de black. De ce fait, une appellation telle que “Folk’n’roll atmosphérique teinté de black” est une description plus nuancée de notre son. Cela parait un peu cliché de dire ça, mais je me fiche un peu de savoir comment définir ma propre musique. Mais d’un autre côté, cela peut être utile quand on veut expliquer aux gens ce que nous faisons. Si je parle à des gens qui ne font pas de musique ou qui ne sont pas familiers avec la scène metal, je leur dis juste que je suis dans un groupe de rock. Ils ne feraient pas la différence de toute façon.

  • Les paroles de vos chansons sont chantées tantôt en anglais, tantôt en suédois, qu’est-ce-qui vous a décidé à chanter une chanson dans telle ou telle langue ?

Ça s’est juste fait naturellement. Certaines choses sont impossibles à exprimer en anglais, tandis que le suédois a tendance à être la langue parfaite pour décrire ce qui nous entoure. Et je pense que les langues scandinaves collent bien au metal. Nine qui écrit la plupart des paroles n’a cependant pas de problème pour s’exprimer en anglais, c’est naturel pour lui. Donc oui, mélanger les deux langues s’est fait naturellement pour nous en tant que groupe. Et nous tombons toujours d’accord sur la langue à utiliser.

  • Vous préparez actuellement votre deuxième album, pouvez-vous nous donner une date approximative de sortie ? Avez-vous des infos à donner à ce sujet, y aura-t-il par exemple des musiciens ou chanteurs-guest, ou bien des nouvelles influences ? Vu que Borka a récemment quitté le groupe, ferez-vous appel à un bassiste de session ? Les apparitions d’Alexandra Moqvist apportaient un gros plus sur le premier album, ferez-vous à nouveau appel à elle ?

Oui, un nouvel album est en cours d’enregistrement au moment où nous parlons. Nous n’avons pas de date limite donc ce serait difficile de garantir une date de sortie. Mais si tout va bien, il pourrait sortir début 2019. On gardera le même esprit sur cet album, avec des éléments de Ghostlands que nous avons beaucoup aimés en les perfectionnant. Je peux vous assurer qu’il y aura beaucoup de sons mélancoliques, de folk scandinave et de metal agressif en anglais et en suédois. Depuis que Borka a quitté le groupe, j’enregistre moi-même la basse pour cet album en plus de la guitare. Mais nous ferons appel à un bassiste de session pour les prochains concerts jusqu’à ce que nous trouvions quelqu’un que nous voudrons garder en tant que membre permanent. Nous aurons quelques invités, dont probablement une intervention féminine. Mais je ne peux pas donner plus de détails pour l’instant.

  • Lors de la sortie de votre premier album Ghostlands – Wounds from a Bleeding Earth, l’équipe de Valkyries avait affirmé que cet album aurait pu être le digne successeur de Legions of the North de Månegarm. Je sais que tu es également guitariste-live de Månegarm, est-ce un groupe qui t’influence beaucoup lorsque tu composes ? Y a-t-il d’autres artistes/groupes qui t’inspirent ?

J’entends souvent cela, que nous avons des similitudes avec Månegarm, mais je ne pense pas vraiment, et eux non plus à ce que je sache. Nous sommes tous deux des groupes de metal qui utilisons le même type d’instruments. Mais si l’on pense ainsi, nous avons alors également des similitudes avec Iron Maiden ou n’importe quel groupe de death metal. Bien sûr, la présence des mélodies folk joue beaucoup, donc oui, je peux voir le rapprochement. Peut-être qu’il y a quelque chose dans l’eau que nous buvons qui fait que nous nous ressemblons. Les membres de Månegarm et moi-même vivons tous à Norrtälje, en dehors de Stockholm. Je joue avec eux en tant que guitariste-live mais j’ai toujours voulu que Wormwood soit un groupe différent dans la scène metal extrême. Donc je ne peux pas vraiment dire que je m’en inspire, sauf pour jouer du metal et utiliser certains sons folk ici et là. Mes influences principales proviennent de musiques qui n’ont rien à voir avec le metal, comme Dire Straits ou ce genre de chose. Mais la plus grande source d’inspiration vient de la nature, de l’art, des films, du folklore, de l’histoire, des sentiments, des rêves, et de la vie en général.

  • Parlons à présent des lives. Il y a déjà un événement important l’an prochain qui est le premier Månegarm Open Air. Le festival s’est trouvé complet très rapidement, vous attendiez-vous à un tel enthousiasme ? A part ce festival, avez-vous d’autres dates-live prévues ? Peut-on espérer une nouvelle tournée européenne avec un passage par la France prochainement ?

Le Månegarm Open Air sera un super festival, avec beaucoup de bons groupes, et il semble qu’il y aura des gens qui viendront d’un peu partout dans le monde. Vous êtes tous les bienvenus ! J’espère que ce sera un festival annuel qui ne fera que grandir. Au moins ce sera facile pour moi vu que j’habite à quinze minutes à pied, haha ! Nous jouerons aussi au Vagos Metal Fest au Portugal en août. Nous avons eu des bonnes et des mauvaises propositions pour une tournée européenne l’an prochain, mais rien n’est sûr pour l’instant. Mais la France a été évoquée. J’aimerais partir en tournée pour promouvoir le nouvel album à l’automne prochain. La première partie de 2019 se passera à la maison pour m’occuper de ma fille qui va bientôt naître. A part cela, oui il y aura je l’espère beaucoup de concerts à travers l’Europe qui seront annoncés tôt ou tard pour 2019.

  • Le folklore nordique et la nature semblent être l’unes de vos principales sources d’inspiration, quelles sont les autres ?

Comme je l’ai dit plus haut dans l’interview, le folklore nordique et la nature parmi d’autres sujets sont très importants pour moi. C’est donc un choix évident d’inspiration pour la musique. L’humanité dans le fait de ne pas traiter la culture ancienne, Mère Nature ou les animaux en bien, et je pense que donner une voix à la nature peut être plein de sens. Peu importe sous quelle forme, et c’est plus à l’auditeur d’interpréter. Je vous remercie pour cet interview ! Continuez à faire ce que vous faites et j’espère vous offrir des nouvelles musiques de Wormwood aussi vite que possible. Nous travaillons vraiment très dur en ce moment pour que vous puissiez bientôt écouter l’album. Nous espérons aussi vous voir aussi nombreux que possible quand nous serons à nouveau sur les routes ! Cheers !

Fée Verte

Laisser un commentaire