Skiltron – Legacy of Blood

FREEDOM ! Oups pardon, c’était trop tentant…Une référence à l’excellent “Braveheart” était de mise, surtout lorsqu’il s’agit de parler de “Legacy of Blood” du groupe Skiltron…

Si vous ne voyez pas où je veux en venir, mettez vos kilts, buvez vos verres de scotch et en selle !

Quelques mots sur le groupe :

Skiltron est un groupe de “Celtic/Power Metal” formé en 2004 et originaire de…Buenos Aires (Argentine). Oui, vous avez bien lu, mais nous allons parler de cela plus tard.

En réalité, le groupe est “actif” depuis 1997, mais en raison d’une baisse de régime (et donc un projet “laissé de côté”), Skiltron commence vraiment son activité en 2004, après avoir changé de nom (ils s’appelaient alors Century). Le nom “Skiltron” fait référence à la technique militaire du schiltron inventé, semble t-il, par William Wallace et utilisé durant la bataille du pont de Stirling en 1297. Pour plus d’informations, voici un petit article encyclopédique dont vous pouvez deviner la source : Schiltron.

“Legacy of Blood” est donc leur cinquième album et a été publié en septembre dernier. C’est celui-ci que nous allons étudier.

L’album :

Jouni Valjakka (chanteur et leader du groupe de samurai metal finlandais Whispered) disait lors d’une interview la chose suivante : “L’origine ethnique ne doit pas être une barrière à la créativité”. Cette citation ne pouvait tomber mieux pour qualifier Skiltron…

Car oui, la première surprise vient du groupe en lui-même. Skiltron prend des risques en basant leur musique sur le metal celtique, avec des influences de musique…écossaise, quand on sait que l’Argentine est connue pour ses danses traditionnelles, comme le mythique tango. C’est loin d’être le seul groupe à proposer ce genre de “milkshake culturel”, mais ça en fait un de plus sur la liste…;)

Alors, que nous dit ce “Legacy of Blood” ? Cela démarre avec “Highland of Blood”, avec une intro de guitare oscillant entre speed et power metal, qui nous rappelle les vieux groupes du genre comme Grave Digger ou bien Running Wild. Et c’est là qu’arrive THE instrument qui fait la marque de fabrique du groupe : la cornemuse. Et, de plus, elle est jouée par…un Français ! (Pierre Delaporte) Une petite minute “Made in France” ne fait jamais de mal…:p

Pour rappeler dans quel créneau joue le groupe, la cornemuse est constamment mise en avant et ce, dans quasiment toutes les chansons (“Hate of my Life”, “Rise from Any Grave”, “All Men Die”…). Avec les rythmes rapides de guitare (au son un peu saturé, assez “heavy metal”), cela donne ainsi cette envie de danser, comme les Écossais savent le faire. C’est comme cela que nous pouvons détecter le côté celtique du groupe…Il est également à noter l’arrangement musical aux claviers accentuant ce caractère ancestral et guerrier, comme pour “Committed to the Call” ou bien “The Taste of Victory”, ce dernier étant le seul à offrir une intro au piano.

La cornemuse n’est pas le seul instrument “traditionnel”, puisque le groupe utilise également la mandoline (“Sialing Under Flase Flags”, mais cela ressemble beaucoup plus au clavecin…Question personnelle) ou bien le bouzouki comme pour “Sawney Bean Clan”, dont l’intro propose véritablement une plongée dans l’époque médiévale…Enfin, il est bon de parler de “I’m Coming Home”, une des chansons bonus de l’album et qui peut être perçue comme un hymne national, tant le refrain, avec la mélodie, reste en tête…D’ailleurs, nous pouvons ouvrir une petite parenthèse : c’est lors de cette chanson que nous pouvons faire un rapprochement entre la voix du chanteur Martin McManus (un Britannique) avec celle de…Bono, chanteur de U2 ! Les timbres de voix restent très proches, ce qui peut un peu déconcerter…

En conclusion, que retenir ? “Legacy of Blood” est véritablement une surprise, et ce malgré le fait que ce soit leur cinquième album. Nous pouvons cependant dénoter quelques airs de “déjà entendu” entre les chansons, mais peu importe : les bons moments restent assurés et la plongée en plein cœur de l’Écosse est totale. Alors, vous reprendrez bien un peu de whisky ? Oups je voulais dire scotch…

Note : 8.5/10

Tracklist :

  1. Highland Blood
  2. Hate of My Life
  3. Committed to the Call
  4. Sailing Under False Flags
  5. The Taste of Victory
  6. Rise from Any Grave
  7. Sawney Bean Clan
  8. All Men Die
  9. I’m Coming Home (Bonus)

Extrait de l’album :

 

Laisser un commentaire