Red Flag Crew – Black sails on the horizon

coverHissez la grande voile!

Haaa, les pirates, aventuriers des mers, chasseurs de trésors, consommateurs de rhum et de « plaisantes compagnies », écumant les océans dans un idéal de liberté, voilà de bien belles images propices à rêverie, si bien sûr on oublie les mauvais aspects de cette vie de débauche comme… le scorbut ou la potence qui attend le marin un peu trop confiant dans ses capacités à vivre de rapines et d’alcool.

C’est dans cet univers peuplé de borgnes et d’unijambistes audacieux que nous invite les Red Flag Crew à travers leur EP intitulé « Black sails on the horizon ». Etant fan des formations du genre « pirate métal » comme Alestorm, je me suis engagé à bord du galion espagnol, non sans partir avec quelques préjugés, qui se sont vus bien vite confirmés.

Après une introduction qui nous plonge dans une ambiance épique, la galette nous offre quatre morceaux assez variés plus une outro, parmi lesquels je retiendrai en particulier False paradise et son ambiance « caraibesque » et Mermaids, dont le thème musical a su charmer son auditeur.

Il m’a été difficile de juger un Ep comme celui-ci car je le qualifierai d’incomplet, en plus d’être relativement court, on y trouve du bon comme du cliché, bref, mon cœur balance.

Un certain nombre d’éléments requis sont présents pour que la recette prenne, à savoir des ambiances travaillées, principal point fort du groupe, beaucoup d’accordéon (c’est important !), et des thèmes entraînants.

Néanmoins, de nombreux points resteront à perfectionner pour arriver à produire un album de qualité qui ferait sortir les Red Flag Crew du lot : la voix du chanteur me semble parfois un peu poussive, certain rétorqueront qu’elle colle au style dans lequel évolue le groupe mais il y a un quelque chose de dérangeant dans sa sonorité, cela couplé à des paroles plutôt bateau (notez le jeu de mot !), des guitares assez peu mises en avant et un son de la batterie qui m’a paru synthétique, empêchant une bonne immersion. Quelques chœurs (même discrets) auraient été de bon aloi pour soutenir la voix principale lors des refrains.

Dernier point négatif : l’artwork de l’EP qui aurait pu etre moins générique et plus coloré, à l’image de la musique ici proposée.

Pour résumer, je n’enverrai pas nos amis espagnols au gibet car il y a là de bonnes idées et des éléments prouvant un talent et une véritable envie de bien faire, mais je les attendrai au tournant lors de leur prochaine sortie, en espérant qu’il sauront corriger les faiblesses précédemment listées pour me faire une meilleure idée de leur potentiel véritable.

Le trésor est bien là, mais il reste encore quelques bons coups de pelle à donner pour l’atteindre.

Balmung

Note : 12/20

Tracklist

1. Black sails on the horizon 01:33
2. Vulcano 03:10
3. False paradise 05:15
4. Red Flag Crew 04:54
5. Mermaids 05:33
6. Raise the red flag 03:10

Liens :

https://www.facebook.com/RFCpirates?fref=ts

Laisser un commentaire