Lappalainen – Kraken’s Awakening

0004557857_10Contrairement à ce que le cinéma hollywoodien a tenté de nous faire croire, le kraken n’est pas ce céphalopodzilla à la botte d’un pirate nommé Davy Jones (lui-même tentaculaire, soit dit en passant) ou encore ce monstre qu’affronta Persée lors d’une bataille héroïque (car il avait affaire au Cetus, un serpent des mers géant, tout aussi amical). Le Kraken est une créature tout droit sortie des mythes nordiques, dont la passion, comme vous le savez sûrement, était de jouer à « touché- coulé » avec les navires passant trop près de son immonde carcasse pleine d’encre…

Lappaleinen est un groupe de folk metal venu lui aussi du Nord, mais du Nord… de la France ! Je dois bien avouer qu’au-delà de quelques formations comme Nightcreepers, Drenaï ou Fenrir, ma connaissance des groupes français est assez limitée dans le domaine du folk de nos contrées et je suis assez prudent quant à l’exploration du genre mais c’est avec plaisir que j’ai découvert le fruit de leur travail intitulé « Kraken’s Awakening ».
En bon consommateur du 21eme siècle, je me suis d’abord penché sur l’artwork avant de disséquer la bête, qui, il faut le reconnaître, est vraiment très beau. Les couleurs utilisées et l’ambiance qu’on y trouve m’ont d’abord amené à penser que je tenais là potentiellement un album aux sonorités ambiantes et éthérées…

Que Nenni ! Le premier morceau sous forme d’intro nous donne le ton et j’ai d’ailleurs bien hate de pouvoir assister à un live pour pousser des « Hou –ha » en cadence !

Les morceaux sont entrainants et s’enchainent rapidement, ne laissant que peu de temps pour souffler à l’auditeur en dehors du bel interlude instrumental « Still life ». Certains riffs bien thrash, mention spéciale à ceux de « forge your heart », sauront animer le berserker qui sommeille en vous et joyeusement vous inviter à vous dévisser la nuque, transformant lentement votre crane couronné d’une chevelure bien soignée en poulpe machiavélique enduit de sueur.

Mes morceaux favoris seront étrangement les 3 derniers « The thruth imposed by axe », très Guerrier, invitant aussi bien au pogo qu’à la bataille, « Folk Lords », parfait pour bondir joyeusement dans la fosse, entouré de camarades gluants, et enfin le titre éponyme, «Kraken’s Awakening » naviguant entre poésie et brutalité.

En bref, Lappalainen nous confirme qu’une véritable scène folk metal se monte dans notre doux pays et nous livre ici un album idéal pour faire la fête, qui doit prendre toute son ampleur en live, où les cornes à boires et les épées en mousses se côtoient au rythme d’une double pédale vrombissante ! Bravo à eux !

Balmung

Note : 15/20

Sortie : 20 Janvier 2015

Tracklist :

01. First Light
02. Cresting the Waves
03. Before the End of the Day
04. Forge Your Heart
05. Riding on the Load of Hay
06. Brännvin
07. Still Life
08. The Truth Impozed by My Axe
09. Folk Lords
10. Kraken’s Awakening

Liens :

https://www.facebook.com/Lappalainen.Folk.Metal?fref=ts

Laisser un commentaire