Je – Architects of Void

Après quelques mois de retard, je voudrais vous parler d’une sortie que, personnellement, j’attendais avec assez d’impatience. Il s’agit du dernier Je, Architects of Void. Je est un groupe français, originaire de Besançon, composé de deux membres, Ezk et Gantz, officiant depuis 2010 dans le black metal, avec des influences Shoegaze et de post-black. Architects of Void est la troisième sortie du groupe, après un premier EP, Un royaume de nuit, et un album, Je. C’est aussi la première fois que le duo signe avec le label MTAF Record.

J’ai connu Je lors de la sortie de leur premier EP, Un Royaume de Nuit. Déjà le groupe se démarquait par une voix différente de ce que l’on retrouve habituellement dans ce style. Avec cet album, le groupe propose un chant exclusivement screamo, ce qui est assez surprenant, mais ce qui se marie très bien avec la musique, froide et mélodique. En ce qui concerne la musique en elle-même, elle est plus riche et construite que les précédentes sorties.

“Insert Atom In Flesh” ouvre le bal, et nous immerge dans un flot de noirceur. Le rythme est lent, il pèse sur nos épaules. La mélodie nous entraîne vers une descente interminable, entrecoupée de passages aériens. Le travail de la batterie, très pointu, rend l’auditeur captif. “The Fourth Hearth” et “Melpomene” s’enchaînent alors dans cette continuité : lentes, harmonieuses mais sombres, le piano permettant de renforcer ces ressentis, en s’imposant parfois par-dessus les autres instruments et la voix.

Arrive la chanson éponyme de l’album, “Architects Of Void”, qui rompt un peu avec les précédentes chansons : après un début plutôt calme, le rythme s’accélère. L’influence shoegaze est toujours bien présente, avec ces interludes calmes. D’ailleurs, le morceau suivant, “Crystal Wall”  est un bref lien entre “Architects of Void” et “Encephalic Mass”. Cette dernière est hypnotisante, avec ce riff prenant et revenant tel un refrain au cours de la chanson. Puis, finalement, “Those Who Thrive In The Abyss” clôt cet album, en douceur.

Architects of Void est un album qui doit s’écouter avec une oreille attentive, pour percevoir chaque aspect des morceaux. La singularité de la voix, qui transporte une émotion puissante, donne son charme à cette sortie. Triste sans tomber dans le dépressif, mêlant des passages rapide avec des passages très calme, Architects of Void est très complet. Pour moi c’est une des meilleures sorties de 2018, je recommande vivement d’écouter cet album, ainsi que les précédents, et j’ai hâte d’entendre ce que le groupe nous offrira par la suite.

Note : 8/10

Sortie le : 14/04/2018

Tracklist :

  1. Insert Atom In Flesh
  2. The Fourth Heart
  3. Melpomene
  4. Architects Of Void
  5. Crystal Wall
  6. Encephalic Mass
  7. Those Who Thrive In The Abyss

 

Youtube

Facebook

Laisser un commentaire