Hate / Shade Empire / Nordjevel / Temnein

L’image contient peut-être : 4 personnes, texte

La saison printemps/été 2018 a pris fin pour moi le mardi 17 juillet avec le concert de Hate, Shade Empire, Nordjevel et Temnein à Paris. Le concert aurait initialement dû se passer au Gibus, mais malheureusement, “suite à des problèmes de production”, celui-ci a dû être déplacé au Klub. Comme beaucoup d’autres, j’ai été très déçue à l’annonce de cette nouvelle, mais n’ayant jamais vu aucun des quatre groupes en live, je décide tout de même de faire l’effort du déplacement.

La soirée commence donc sur les coups de 19H avec Temnein, dans un Klub encore peu rempli. Le groupe nous vient de Nancy afin de promouvoir son deuxième album White Stained Inferno, et est composé de cinq membres, dont certains se produisant pour la première fois sur scène. La formation officie dans le death mélodique progressif, avec quelques touches de thrash. Bien que l’ensemble était assez bourrin, j’ai apprécié les quelques passages plus mélodiques, ainsi que l’énergie dégagée par les musiciens.

SETLIST : Impending Outbreak / Ataxia / Denying the Threat / Against the Waves / White Stained Inferno

J’ai malheureusement été contrainte de quitter la salle au début de la prestation des blackeux norvégiens de Nordjevel car le son était tellement fort que cela a failli me provoquer un malaise. C’était bien dommage car c’est un groupe que j’aurais vraiment aimé voir, j’espère donc avoir une nouvelle occasion prochainement. J’ai néanmoins réussi à retrouver la setlist, que voici.

SETLIST : The Shadows of Morbid Hunger / Into Ever Deeper Depths / The Funeral Smell / Djevelen i Nord / Denne tidløse krigsdom / Raining Blood (Slayer cover)

J’ai fait la tentative de revenir dans la salle pour Shade Empire dans la mesure où c’est un groupe que je connais depuis plusieurs années, notamment pour leur excellent album Omega Arcane. J’ai cependant assisté au concert depuis le canapé au fond de la salle, car niveau volume sonore, ce n’était pas encore ça … Cela ne m’a pas pour autant empêchée d’apprécier la prestation des Finlandais, grâce aux claviers et aux orchestrations qui rendait la musique vraiment épique.

SETLIST : Dawnless Days / Wanderer / Serpent-Angel / Ruins / Thy Scent / Traveler of Unlight

Pendant un moment, j’ai eu bien peur que Hate ne puisse pas jouer, car le guitariste semblait avoir un problème technique lors des balances. Heureusement, le souci a pu être corrigé. Ce fut mon ultime tentative du premier rang … qui n’a encore pas duré longtemps, cette fois-ci à cause d’un metalleux insupportable qui s’est permis de me pousser pour headbanguer comme un guignol. J’assisterai donc une fois de plus au concert à l’écart de la foule. Comme pour Shade Empire, j’ai tout de même pu apprécier la prestation des Polonais, essentiellement pour les similitudes avec Behemoth.

SETLIST : Asuric Being / Into Burning Gehenna / Erebos / Hearts of Steel / Path To Arkhen / Valley of Darkness / Alchemy Ov Blood / Wrists / Walk Through Fire

Je remercie l’association Sherep Booking pour m’avoir accordé l’accréditation et pour avoir maintenu le concert malgré les circonstances. Je tiens à présenter mes excuses pour n’avoir pas été en capacité physique de rédiger un report digne de ce nom. En tout cas, merci aux quatre groupes d’avoir fait le déplacement dans notre capitale, j’espère avoir l’occasion de les revoir dans de meilleures conditions.

Fée Verte

Laisser un commentaire