Grimner – De Kom Från Norr

a0442532052_10

Aaaaah Grimner, ce sextet suédois pour lequel j’avais eu un énorme coup de cœur lorsque j’ai découvert leur premier album Blodshymner il y a quelques mois ! Et les voilà de retour, un an et demi plus tard, mais avec une nouvelle galette bien particulière, sortie cette fois en autoproduction. Il s’agit en effet d’un EP intégralement acoustique à la manière de Urminnes Hävd de Månegarm. Le titre fait référence à une histoire que le groupe raconte sur deux des morceaux qui composent l’EP. Les paroles relatent l’histoire d’un village situé quelque part dans l’Allemagne actuelle, et qui fut envahi jadis par des vikings danois.

On peut considérer De Kom Från Norr comme un album concept dans une certaine mesure. Le morceau éponyme et “Sorgesaga” racontent la même histoire de deux perspectives différentes, tandis que “Etterpolska” et “Gungner » sont instrumentaux et se rapportent plus à la mythologie nordique.

Oubliez donc headbangs et autres danses mouvementées, car l’heure est plutôt à la mélancolie. Visez un peu l’histoire des chansons pour en être assuré. Commé évoqué plus haut, “De Kom Från Norr (They Came From the North) » raconte le désespoir des habitants d’un petit village qui a été envahi par des vikings venant du nord, comment les villageois ont vu leurs amis et leurs familles se faire tuer par des êtres vicieux dont ils ignoraient presque tout. Ils n’ont pas pu se défendre et se sont fait massacrer. Voilà, vous êtes prévenus, ça ne rigole pas. Musicalement, cela se traduit par une introduction flûte/percussions et par une légère accélération de tempo en fin de morceau.

Quant à “Sorgesaga (Tale of Sorrow) », l’histoire n’est guère plus réjouissante (comme le laisse supposer le titre). Il s’agit d’un conte sur deux frères qui ont combattu ensemble lors de nombreuses batailles et qui ont été désignés pour combattre dans l’armée d’Odin des Einherjar. Mais, lors d’une bataille, l’un d’eux mourut. Le frère survivant savait qu’il était parti au Valhalla alors que lui était encore dans le monde des hommes. Il ne mourut dans aucune bataille, et il chante maintenant son histoire comme un vieil homme qui est condamné à finir chez Hel, la déesse des morts, quand il mourra. Le morceau est majoritairement instrumental, seule une voix au ton narratif intervient à la fin. Les sonorités slaves sont très présentes dans le duo cornemuse/percussions, ce qui diffère beaucoup de ce que le groupe fait d’habitude.

“Etterpolska (Venom Reel)” contient un poème relatant le châtiment de Loki. Il fut enchaîné dans une grotte par les Ases pour trahison. Un serpent fut mis devant son visage pour lui cracher sans cesse du venin. Sa femme Sigrid tenta de recueillir le venin dans un bol pour lui épargner ses souffrances, mais quand elle dut le vider, Loki se tendit tellement de douleur qu’il ébranla les fondations de Midgard. On retiendra notamment la beauté des mélodies de la flûte et de la dualité dans le chant clair.

“Gungner (Gungnir)” est un court morceau à la mandoline inspiré de la lance d’Odin. Cela ne raconte pas quelque chose en particulier, il s’agit plus d’un hommage à l’arme fétiche du dieu.

C’est sans nul doute la nouvelle version de “Forna Dagar”, chanson contant l’histoire d’un viking dans une société médiévale chrétienne, qui étonnera le plus ! Le groupe enregistre en effet pour la troisième fois le morceau dans une version swing, pour un résultat très jazzy ! Oui, vous avez bien lu ! Le bridge basse/claviers est particulièrement bluffant tant on n’aurait jamais soupçonné que le groupe jouerait dans ce registre un jour ! Alors bien sûr, cela ne plaira peut-être pas à tout le monde, mais la démarche est audacieuse, et nos six vikings ont osé prendre le risque !

Vous l’aurez compris, Grimner sort des sentiers battus avec leur dernier effort, et le résultat est fort plaisant ! Le groupe ne cesse de nous étonner et insuffle un agréable vent de fraicheur … venu du nord.

Fée Verte

8/10

Tracklist

1. De Kom Från Norr (They Came From the North)

2. Sorgesaga (Tale of Sorrow)

3. Etterpolska (Venom Reel)

4. Gungner (Gungnir)

5. Forna Dagar (Swing version)

Sortie : 18/09/2015

Laisser un commentaire