Firtan – Okeanos

Aucun texte alternatif disponible.

En ce week-end de fête nationale, j’en profite pour vous faire découvrir un groupe qui a sorti son deuxième album hier. Bon, le groupe en question n’est pas du tout français, question patriotisme on repassera. Il s’agit de Firtan, formation allemande originaire de la ville de Lörrach, que j’avais eu l’occasion de découvrir en live au Ragnarök Festival l’an dernier.

Firtan a été créé en 2010 et est actuellement formé de quatre membres : Phillip Thienger (chant/guitare lead/claviers), Oliver König (basse et chœurs), Chris S. (guitare) et David Kempf (batterie). Un premier EP intitulé Wogen der Trauer parait en 2013, suivi un an après du premier album Niedergang sorti en auto-production. En 2016, le groupe fait un bond en avant en sortant son deuxième EP Innenwelt via le label Northern Silence Productions.

Le nouvel album marque aussi un tournant dans la carrière du groupe, pour être sorti via Art of Propaganda, également label d’Harakiri for the Sky, Anomalie et Karg. Vous allez d’ailleurs vous apercevoir qu’il y a quelques similitudes entre Firtan et ces trois groupes. L’album a pour nom Okeanos, appellation grecque du Titan Océanos, fils d’Ouranos (le Ciel) et de Gaïa (la Terre). Le mixage et le mastering ont été assurés par Markus Stock, et l’artwork a été réalisé par Denis Forkas.

Avec le morceau d’ouverture “Seegang” (“houle” en allemand), on comprend tout de suite que la thématique de la mer occupe une grande importance dans cet album. En effet, on peut entendre en introduction des chœurs chamaniques mêlés au bruit des vagues. Puis l’ensemble devient épique, de par une voix masculine narrative sur fond d’orchestrations, avant d’enchaîner sur une explosion black symphonique avec un chant typé DSBM, à l’instar d’Ellende. On observe d’ailleurs un changement très appréciable par rapport au premier album, à savoir davantage de variété au niveau du chant : en plus des chœurs chamaniques et du chant DSBM précédemment évoqués, le chanteur principal alterne entre chant black, chant death et chant clair. Même musicalement, le groupe enrichit son black metal en intégrant des passages aux diverses influences, comme par exemple des phases atmosphériques menées par la guitare et les claviers.

Le deuxième morceau, “Tag Verweil”, permet de mettre en avant les influences “rock progressif” du groupe, ainsi que le côté épique véhiculé par les chœurs, et enfin une courte trêve atmosphérique à la guitare puis aux claviers. Concernant le chant, on sent qu’Harakiri for the Sky n’est pas très loin dans les phases black, et on pourrait comparer le growl avec celui de Robse d’Equilibrium.

Nous arrivons au troisième morceau, “Nacht Verweil”, qui est personnellement mon préféré de l’album. C’est dans celui-ci que la violoniste invitée Klara Bachmair intervient pour la première fois, et la présence de cet instrument apporte une touche mélancolique et avant-gardiste à la manière d’Inve de Dornenreich. Le morceau suivant, “Purpur”, reste dans cette même veine mélancolique, mais prend ici la forme d’interlude instrumental menée par la guitare et le violon.

“Uferlos” est un morceau tout aussi intéressant, cette fois-ci pour ses sonorités orientales et son côté à la fois épique et mystique. L’album prend fin avec “Siebente, letzte Einsamkeit”, dont la première partie lourde et solennelle doom/death tranche avec la seconde partie beaucoup plus atmosphérique.

Avec Okeanos, Firtan a fait un grand pas en avant par rapport au premier album Niedergang en y apportant davantage de variété dans le chant et au niveau des compositions. J’ai vraiment hâte de voir ce que donneront les nouveaux morceaux en live, le Warhorns Festival en septembre sera une très bonne occasion !

Fée Verte

Les impressions d’Axoria :

Cet album a été vraiment la plus grosse et agréable surprise de cet été pour moi. La montée en puissance du groupe sur cet album a été impressionnante autant musicalement que vocalement et en fait pour moi désormais une référence du genre avec HFTS et Anomalie, en espérant que les prestations live soient autant à la hauteur de ce qu’on a pu découvrir de l’album …

8,5/10

Tracklist :

  1. Seegang
  2. Tag Verweil
  3. Nacht Verweil
  4. Purpur
  5. Uferlos
  6. Siebente, letzte Einsamkeit

Sortie le 13/07/2018

Liens du groupe :

https://www.facebook.com/Firtanofficial/
https://firtan.bandcamp.com

 

Laisser un commentaire