Dwarrowdelf [FR]

Bonjour Tom, peux-tu te présenter et nous préciser d’où provient le nom “Dwarrowdelf” ?

Je suis Tom, je gère Dwarrowdelf ! J’ai choisi le nom après avoir terminé mon 1er EP “Of Darkened Halls”. Les paroles des 3 chansons sur cet enregistrement parlent toutes des nains de Tolkien, donc je voulais un nom qui soit dans la continuité du thème. Dwarrowdelf est un autre nom pour désigner le royaume souterrain des mines de la Moria, dans “La Communauté de l’Anneau”.

Les thèmes de tes chansons sont basées sur l’univers de Tolkien, n’as-tu pas peur qu’on dise “oh encore un groupe qui parle de ça” ?

Haha, c’est une bonne remarque. Je sais que les groupes ont fait ça depuis l’époque de Led Zeppelin, mais je ne pense pas que ça signifie que ce n’est pas une bonne chose à faire. Les gens continuent à écrire sur l’amour, les cœurs brisés, ou encore les Vikings ! Plus sérieusement, j’ai toujours adoré le monde de Tolkien, et en débutant Dwarrowdelf, j’ai eu envie d’en créer ma propre bande-son. Les paroles sur le nouvel album sont définitivement plus vagues et plus thématiques que sur le précédent, donc je suppose que c’est une approche différente de la forme narrative utilisée par de nombreux groupes.

Sur le 1er album, on ressent bien l’influence de Summoning, avec une majorité de vocaux blacks, sur le nouvel album tu as choisi quasiment exclusivement des voix claires, était-ce un choix délibéré de ta part ou une évolution naturelle ?

Je dirais que c’est du 50-50. D’un côté j’ai définitivement et en toute conscience choisi de m’éloigner du moule Summoning, et un album uniquement en voix claires semble être une excellente façon de construire ma propre niche dans le monde du metal atmosphérique. D’un autre côté, c’était une évolution très naturelle, durant le processus d’écriture, je n’ai jamais ressenti le besoin d’utiliser des vocaux black, autrement, j’en aurais très certainement mis sur l’album !

Le 1er album était aussi plus atmosphérique, le second beaucoup plus agressif en dépit des voix claires, était-ce naturel pour toi, quelles ont été tes inspirations ?

C’est intéressant que tu dises ça, je ne l’ai jamais vraiment vu comme ça ! Je suppose que “Of Dying Lights” contient plus de blast beats, et des riffs plus rapides que sur le 1er album … Je ne pense pas considérer la musique en terme d’agression, mon objectif était juste d’écrire une bande-son qui évoquerait une merveille épique. J’ai essayé de m’assurer d’écouter une grande variété de musiques durant le processus de composition, si je devais citer des influences primaires, je dirais Wintersun, Sojourner, Summoning, Insomnium, Visigoth, Summoning, Enisum et Winterfylleth.

Comment te sens-tu à quelques semaines de la sortie du nouvel album ?

Je suis optimiste ! Les retours et les critiques jusqu’à présent ont été fantastiques, et ont approuvé la décision d’utiliser uniquement des voix claires. Cela soulève des questions et des discussions intéressantes sur la place des voix claires dans le black metal, et je me réjouis vraiment de le constater. Espérons que nous pourrons continuer à faire tourner la machine promotionnelle, et qu’un maximum d’oreilles puisse entendre le nouvel album le jour de sa sortie !

Tu as eu une idée très originale, mélanger “Homeward” de Sojourner et “Land of the Dead” de Summoning, afin d’en faire une reprise unique du nom de “Home of the Dead”. Comment t’est venue cette idée ?

Je crois que je m’amusais juste avec les 2 chansons, elles ont une progression d’accords très similaire, alors c’était marrant de jouer la mélodie d’une chanson par dessus l’autre. Comme j’étais en train de le faire, j’ai réalisé que ça pourrait potentiellement très bien marcher en tant que reprise, alors j’ai bossé sur la structure, et sur comment combiner au mieux les différents éléments. Bien que tout le reste de l’album soit en voix claire, j’ai pensé que des vocaux black étaient nécessaires pour cette chanson, afin de respecter au maximum les originales, j’ai donc fait appel à Jack Reynolds de Asira, il a fait un excellent boulot, et je ne pourrais pas être plus heureux du résultat de ce mashup !

Comment étaient les retours sur le 1er album, et qu’attends-tu du petit nouveau ?

J’ai été littéralement époustouflé par les retours sur “The Sons of Feänor”, pour être honnête ! Il y avait toujours la mention (complètement justifiée) que l’album était tributaire du “culte de Summoning”, mais la plupart des critiques que j’ai lues approuvaient l’utilisation des voix claires et ont vu assez de potentiel en Dwarrowdelf pour pouvoir s’élever au-dessus des masses. 
Tout en gardant ça en tête, j’espère vraiment que “Of Dying Lights” dépassera les attentes. Il arrive évidemment rapidement après le 1er, mais j’espère que les gens ne penseront pas que le travail a été bâclé. Je suis vraiment fier de l’album et je pense qu’il a toute sa place au sein de la scène actuelle. Pour moi, le nouvel album a une identité beaucoup plus affirmée que le 1er, ce qui, espérons-le, plaira aux gens.

Mike Lamb de Sojourner a produit l’album, Chloe Bray (de Sojourner également) chante sur un titre, et tu as repris “Homeward” (du moins en partie). A quel point sont-ils importants pour Dwarrowdelf, et que penses-tu de leur début de carrière ?

“Empires of Ash” de Sojourner a été le 1er album de black atmosphérique dans lequel je me sois vraiment plongé, ils ont donc joué un rôle déterminant dans le début de carrière de Dwarrowdelf. Je suis très reconnaissant d’avoir développé une aussi excellente relation de travail avec Mike depuis notre premier contact, et je suis fier de le considérer comme un très bon ami ! Je suis également très heureux qu’ils obtiennent la reconnaissance qu’ils méritent, avec de belles tournées et de bons concerts, et leur récente signature chez Napalm Records ! Je suis très excité de les soutenir depuis le début alors qu’ils sont de plus en plus populaires, et je suis impatient d’avoir l’occasion de les voir en concert bientôt.

Pourrais-tu envisager de faire des concerts à l’avenir, même si cela implique de recruter des musiciens ?

J’adorerais vraiment, mais je considérerai cette possibilité uniquement si j’ai le temps et les ressources nécessaires pour permettre de rendre aux chansons la justice qu’elles méritent. Evidemment avec quelque chose d’aussi structuré que le black atmosphérique, il y a beaucoup de logistique à mettre en place. Si un jour l’opportunité se présente, je m’assurerai de faire de mon mieux pour que cela se produise.

Merci pour l’interview et félicitations pour ce fantastique nouvel album “Of Dying Lights”, souhaites-tu ajouter un dernier mot pour les fans français ?

(en français) Bonjour, et merci beaucoup pour le soutien ! Et merci pour les excellentes questions, c’était un plaisir.

Interview réalisée par Nidhögg

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.