Doolin’ @Café de la Danse, Paris

13510780_1063832857030600_1694864374188283702_n

Rien de tel qu’un petit concert de folk pour se remettre dans le bain, après un été plus ou moins chargé en festivals. En ce 14 septembre 2016, me voici de retour en terres quasiment familières, puisque je m’apprête à revoir pour la troisième fois le sextet originaire de la ville rose, j’ai nommé Doolin’ !

Cette fois-ci, c’est du côté de Bastille à Paris que le rendez-vous est donné, au Café de la Danse plus exactement. Je ne m’étais jamais rendue dans cette salle jusqu’à présent, et dès mon arrivée, quelque chose me saute aux yeux : les trois-quarts des places destinées au public sont assises, et la fosse est toute petite ! Moi qui suis habituée à rester debout en concert, le choix est vite fait, je décide de m’installer au plus près de la scène.

Avant de retrouver les Toulousains, place d’abord à un petit groupe de folk venu du Havre, 13th Procession. Il s’agit d’un duo formé de la chanteuse Juliette Richards et du guitariste Baptiste Solerg, accompagnés pour l’occasion du batteur Dan Wiebe.p1140886

La formation s’avérera être une jolie découverte. 13th Procession nous délivre un folk teinté de mélancolie, mais aussi d’une certaine fraîcheur, de par la voix douce et angélique de Juliette. Au rythme du tambourin et de la mandoline, nous voilà embarqués dans un beau voyage, le temps d’une demi-heure qui aura passé à la vitesse de la lumière.p1140893

SETLIST :

Folk Song / Shiny Rain / What’s Your Name ? / Sunny Balcony  / June and The Empty Jar / And This Is How It Ends / A Tender Nightdrive / Your Heart and Mine

C’est maintenant au tour de Doolin’ de fouler les planches d’un Café de la Danse qui commence à s’échauffer sévèrement. Contrairement au mois de mars dernier, les Toulousains auront amené avec eux la chaleur de mon bien-aimé sud-ouest. Mais ils auront également apporté deux ingrédients déjà présents lors de leur passage précédent à Paris : de la bonne humeur et de la danse ! Avec Doolin’, c’est toujours plus fort que moi, mes petits petons font la loi et je ne peux m’empêcher de danser aux côtés de spectateurs aussi enthousiastes que moi ! Quelques petits rituels semblent s’être installés, avec une setlist relativement semblable à celle du concert donné au Cabaret Sauvage quelques mois plus tôt. C’est ainsi que le groupe nous offrira à nouveau ses reprises d’ « Amsterdam » de Brel et de « Ballad of Hollis Brown » de Dylan. Josselin nous épatera également une fois de plus avec son solo de bodhran. A presque 23h, le groupe quitte la scène … puis revient pour un dernier rappel, sous les acclamations du public. Je ressors de la salle en nage, mais ravie d’avoir passé une aussi bonne soirée !

p1140902

SETLIST :

  1. The A set : Eileen Curran / Pressed for Time / High Reel
  2. Chanson pour John
  3. Galway Girl
  4. Creamer’s / New Mown Meadow / Popcorn Behaviour
  5. When We Will Be Married
  6. Angels Are Free
  7. Bodhran Solo
  8. Reel Africa (The Old Maid / Splendid Isolation)
  9. Sailing Across the Ocean
  10. Rocky Road To Dublin
  11. Amsterdam
  12. Doonagore / Road to Gleantann
  13. Tatter Jack Walsh/Boys of the Town/Maid at the Well
  14. Paddy’s Lamentation
  15. As I Roved Out
  16. Red Haired Boy/Wind Her Up/The Wandering Spirit
  17. Famine
  18. Ballad of Hollis Brown
  19. Dinkey’s

p1140913

Fée Verte

Laisser un commentaire