Borknagar – Winter Thrice

20 ans de carrière, ça se fête! En sortant un 10ème album par exemple!

borknagarwinterthricecd

C’est ce qu’a fait Borknagar avec son dernier album, WINTER THRICE: trois vagues de froid norvégiennes, fraîchement débarquées le 22 janvier 2016 chez CENTURY MEDIA.

Les rythmes des Montagnes (The Rythms of Mountains) donnent le ton de ce nouvel album, abordant des thèmes chers au groupe comme la nature ou la mythologie scandinave.

Qui a dit que cet album n’avait rien d’original ???

C’est certes, un chaos de confiance qui frappe nos oreilles (When Chaos Calls), d’assurance, bien loin du black des débuts (il en reste quelques traces malgré tout!), plus proche du metal progressif qui rythme ces 8 pistes, mais 8 pistes qui nous emmènent par-delà les panoramas sauvages du Nord!

D’ailleurs, c’est Lazarus qui, depuis son clavier, prend le micro et nous berce sur ce morceau « Panorama », aux sonorités progressives très prononcées.

Lazarus au micro ?Oui, oui, Lazarus au micro!

Vintersorg mène toujours la danse de sa voix grave et posée, accompagné de CS Vortex,  bassiste utile, dans un équilibre, une harmonie vocale sur des mélodies parfois techniques, toujours dans une logique bien décalée, signature de Borknagar,

L’épopée s’achève sur un « Terminus » grandiose, quatre voix se mêlant en une parfaite apothéose.

Quatre ? Quatre. La grande surprise de Winter Thrice c’est le retour de Kristoffer « Garm » Rygg, le chanteur originel du groupe. Après une entrée fracassante sur le morceau éponyme Winter Thrice, Garm le clôt avec ses acolytes, doucement, délicatement.

La fraicheur des textes (« Cold runs the Rivers ») court tout au long des 8 pistes, surprenants et éclatants, déstabilisants pour une première écoute du groupe.

Un excellent album aux morceaux bien rythmés.

8/10

Brynhildr.

Laisser un commentaire