Battlesoul – Sunward and Starward

Saint Ciboère à deux étages ! C’te chose va vraiment à pleine épouvante saperlipopette…

Si vous n’avez pas compris grand chose, ce n’est pas grave, car moi non plus… L’important aujourd’hui est de pencher sur le dernier album des Canadiens de Battlesoul.

Quelques mots sur le groupe :

Le groupe étant un petit nouveau sur ce webzine, il est bon de les présenter un peu ! 🙂

Battlesoul est un groupe de folk/melodic death/power metal canadien originaire de London (dans la province d’Ontario) et formé en 2007.

Après un premier EP indépendant publié en 2008, ils sortent leur premier album “Lay Down Thy Burdens” en 2010 sous CDN Records. Suivront alors par la suite “Tir na nOg” en 2013, puis “Sunward and Starward” que nous allons étudier maintenant.

L’album :

L’opus démarre sur “All I Understand” de manière directe et très rentre dedans avec la batterie déjà assez énervée et les gros riffs de guitare qui confèrent tout de suite un sentiment épique. On se sent plongés dans une sorte de bataille dont seuls Battlesoul connaît l’issue…

Ce qui frappe déjà, c’est un décalage entre le riff de guitare et la voix. Pas d’un point de vue technique, mais plutôt artistique : alors que les riffs sont typés “Death mélodique”, on a contre toute attente une voix claire plutôt orientée “Power metal”. Rappelons le : le groupe revendique un style qui se situe entre ces trois styles que nous avons évoqués ci-dessus…

Bref, le groupe ne se prive pas de mélanger les influences, au point de même mélanger les styles dans une seul chanson (comme pour “The Loss of Sons”) ! Ainsi, on peut entendre clairement les influences folk celtiques (avec notamment “Arrival”) qui peuvent elles-mêmes être mises en valeur à coup d’arrangements au claviers. Cela renforce donc encore plus le côté épique de la chose, comme pour “Sunward and Starward” ou bien “So it Goes”. L’intro aux cordes de ce dernier donne presque un sentiment mélancolique, comme si nous allions assister à un événement tragique, ce qui est véritablement une coupure après les chansons précédentes.

Il faut également se l’avouer : les riffs sont ultra efficaces. On peut même s’étonner de percevoir quelques tendances thrash metal dans ces riffs (“Bearing the Word”, The Watcher”…), une façon pour Battlesoul de rajouter une nouvelle corde à son arc et surtout…de nous faire pogoter pendant les concerts ! 🙂

En bref, Battlesoul signe ici un album percutant, techniquement nickel et plutôt varié. Il peut cependant mériter bien plus d’originalité, puisque c’est le principal élément que nous pouvons reprocher…

Note : 7/10

Tracklist :

  1. All I Understand
  2. Bearing the Word
  3. Arrival
  4. The Watcher
  5. Totem
  6. Sunward and Starward
  7. The Loss of Sons
  8. Azure Skies
  9. So It Goes
  10. Break the Day

Extrait de l’album :

Laisser un commentaire