Atlas Pain – Behind the Front Page

a0365264131_10

Peu de formations folk metal italiennes ont relevé le défi d’exporter leur musique hors de leurs frontières. Elvenking, Stormlord, Furor Gallico et Kanseil plus récemment … Les Milanais d’Atlas Pain tentent de se frayer un chemin avec leur premier EP Behind the Front Page, après une démo de quatre titres sortie en 2014.

Le groupe a été formé en mai 2013 et se compose de Samuele Faulisi au chant, à la guitare rythmique et aux claviers, de Luca Ferrari à la guitare lead, de Riccardo Floridia à la batterie, et du nouveau venu Louie Raphael à la basse. Si l’on se balade sur leur page Facebook et leur bandcamp, on peut lire : « Epic Symphonic Mega Fuckin Folk Metal ». Ça c’est de la description !

L’artwork peint par Valeria Desa donne un indice sur les thèmes chers au groupe. Au premier plan, le titan Atlas de dos, que l’on peut reconnaître grâce à la Terre qu’il porte comme fardeau. Un bateau pirate voguant sur des flots agités lui fait face, signe que l’univers des Italiens se situe entre mythologie et combats épiques.

Comme toute histoire digne de ce nom, l’EP s’ouvre sur un court morceau d’introduction, « Bonfires Night », dans lequel on peut entendre une voix masculine déclamant que les ménestrels de la nuit s’apprêtent à nous parler de visions et de rêves, mais aussi de peurs et de souffrances, le tout sur fond de cornemuse, à l’image d’ « Otherworld » d’Eluveitie.

Après l’introduction, place au premier chapitre de l’histoire, intitulé « Each Uisge ». Non, cela ne se traduit pas par « chaque je-ne-sais-quoi ». Pour les moins calés en folklore celtique, un each uisge, également appelé « Aughisky », est « un cheval fantastique métamorphe issu du folklore écossais et irlandais, en particulier celte et gaélique. Il vit dans la mer et les lochs, et est réputé très dangereux par son habitude de séduire les humains pour les pousser à les chevaucher pour ensuite les noyer, puis les dévorer. ». Charmant, merci Wiki. Passée cette minute culture, à quoi devons-nous nous attendre dans le véritable premier morceau de l’EP ? Dès les premiers riffs, galopants à souhait, préparez-vous à une sacrée chevauchée fantastique pendant près de cinq minutes. On semble avoir affaire à un folk metal épique dans la lignée d’Ensiferum et d’Equilibrium, influences revendiquées par le groupe. Le bridge instrumental révèle d’autres inspirations, celles des musiques de film (à chercher du côté d’Hans Zimmer, John Williams et Alan Silvestri). La flûte fait son entrée, et un nouveau voyage vers les terres celtiques commence, avant que le rythme ne se fasse plus frénétique, illustrant une bataille des plus épiques.

« The Storm » dévoile une autre facette du groupe, celle du « pirate metal » sauce Alestorm. Dès l’introduction, la mélodie des claviers nous propulse directement vers le grand large, au milieu de boucaniers assoiffés d’aventures (pour changer du rhum …). Sans l’ombre d’un doute, le « Set sails !!! » nous permet de planter immédiatement le décor. Le bridge basse/percussions donne plutôt une dimension tribale, puis se fait plus entraînant de par les mélodies des claviers et de la flûte. Le dernier morceau de la galette, « In Eclipse », reste quasiment dans la même veine, à mi-chemin entre metal pirate et épique, à la différence que les guitares se montrent plus mélancoliques au début.

On retient de cet EP une production beaucoup plus soignée que sur la démo précédente. Le réenregistrement de « Once upon a Time » en est un parfait exemple, avec un son plus clair et net. S’il fallait reprocher quelque chose à Behind the Front Page, c’est par moments un manque d’originalité. Atlas Pain pourrait davantage développer son identité en s’inspirant davantage du folklore italien, et de prendre le risque de chanter dans sa langue natale, comme avait osé le faire Furor Gallico.

Fée Verte

7/10

Tracklist

1. Bonfires Night

2. Each Uisge

3. Ironforged

4. The Storm

5. Once upon a Time

6. In Eclipse

Sortie : 18/05/2015

Liens du groupe :

http://atlaspainofficial.wix.com/atlaspain

https://www.facebook.com/AtlasPain?fref=ts

https://atlaspain.bandcamp.com/

Laisser un commentaire