Abinchova – Wegweiser

coverSi l’on évoque le Death / Folk Metal, des grands noms apparaissent rapidement sur les lèvres au grand dam des petits groupes. Bien que l’ombre d’Eluveitie plane au-dessus d’eux, les suisses d’Abinchova n’ont pas eu peur de se lancer à leur tour dans l’aventure.


Après « Hörensagen » (EP sorti en 2009) et l’album « Versteckte Pfade » (2011), le groupe est revenu sur le devant de la scène en 2014. « Wegweiser », le dernier d’Abinchova, propose aux auditeurs une interprétation des contes et légendes du folklore suisse.

A la suite d’une intro narrée et acoustique, devenue une tradition chez Abinchova, l’album démarre sur les chapeaux de roues avec « Handgeschrieben ». Ce titre énergique donne la tonalité de l’album où le chant plein de hargne d’Arnaud et la douce voix de Nora s’entremêlent ; les guitares sont dynamiques et proposent des riffs rapides qui se rapprochent de ce que l’on peut entendre dans le Heavy metal. Le tout est relevé par la présence du violon qui apporte une note de fraîcheur qui se retrouvera dans la suite de l’album.

Au fil des morceaux, les musiciens délivrent tantôt des solos de guitare, tantôt des solos de piano montrant ainsi que cet instrument occupe une place à part entière dans les compositions. De même, le chant hargneux d’Arnaud peut être remplacé par un rire démoniaque (« Wandlung » 02:13) ou des cris (« Unter der Erde » à 01:13). « Vom grünen Grund » permet à Nora de déployer ses capacités vocales en montant dans les aiguës. Les rythmes et les atmosphères se succèdent également pour tenir en haleine les auditeurs.

Bien que certains morceaux ne sont pas sans rappeler le travail d’Ensiferum (comme « Flaschengeist » à 02:13), les suisses ont réalisé un album plaisant à écouter et à réécouter sans que l’ennui pointe son nez.

Seppuku

Note : 8/10

Tracklist :

1. Präludium
2. Handgeschrieben
3. Wandlung
4. Vom Grünen Grund
5. Flaschengeist
6. Sturmgeweiht
7. Unbenannt
8. Unter der Erde
9. Felsenfrass
10. Echo

Sortie : 4 juillet 2014

Liens du groupe

Site officiel, Facebook, Bandcamp

 

Laisser un commentaire