Live report – The Third Project/Takotsubo/Catchlight

L’avantage avec les petits concerts, c’est qu’on n’est jamais vraiment déçu, quel que soit le groupe que l’on va voir. En revanche il arrive qu’on prenne une claque sortie de nulle part. C’est ce qui s’est passé pour moi en cette froide soirée de mars. Ne connaissant absolument pas les groupes qui jouaient ce soir-là, c’est sans aucune attente particulière que je me retrouve dans la petite salle de l’Engrenage à Grenoble.

Il est 20h30, c’est dans une salle peu remplie que le premier trio de « The Third Project » finit de faire les réglages. Puis, le set commence, et je suis de suite frappé par la qualité de leur musique. Avec un  style qui oscille entre le post hardcore et le post black, le groupe a tout pour plaire : des riffs entraînants, une voix (aussi bien celle du chanteur que celle du batteur) qui n’a rien à envier à des chanteurs professionnels, bref, une excellente découverte. Le set avance, et la salle se remplit de plus en plus.

Second groupe de cette soirée, c’est au tour de « Takotsubo » de monter sur les planches. Les Grenoblois enchaînent sur la lancée du premier groupe, avec un son cependant plus hardcore. Mais la qualité est encore au rendez-vous. Le set passe rapidement, tellement les chansons s‘enchainent, sans un moment de répit.  Encore une fois, je suis agréablement surpris par le professionnalisme du groupe.

Enfin, dernier groupe à passer, « Catchlight ». Bien que je n’aie pas pu assister à tout le concert, ce que je regrette, le début m’avait l’air tout autant plaisant que les deux premiers groupes. Dans un style progressif, les Lyonnais posent une ambiance post apocalyptique, dont il est dur de se détacher.

Finalement, cette soirée aura été pour moi marquée par 3 bonnes découvertes. Si jamais l’un des trois groupes repasse, c’est avec plaisir que j’irai à nouveau les écouter !

Facebook

The Thired Project  –  Takotsubo  –  Caytchlight

Bandcamp

The Third Project  –  Catchlight

Laisser un commentaire