Archives par mot-clé : Reviews

Cesair – Omphalos

Dire que j’attendais cet album avec impatience est un doux euphémisme. Quatre années se sont écoulées depuis le magnifique Dies Nox Et Omnia, je ne compte pas l’édition Sine Fine parue en 2015, même si il est indispensable à tout fan qui se respecte, je le trouve plutôt accessoire au sein de la discographie, et il me tardait d’être bercé par de nouvelles sonorités, transporté vers d’autres mondes. C’est ainsi que l’année dernière l’annonce est tombée, Omphalos naîtra en 2017.

J’ai donc choisi d’y placer de l’espoir, au lieu de l’attendre dans l’indifférence j’ai choisi de leurs accorder une confiance aveugle au risque d’être déçu. Je me disais « impossible qu’ils fassent un faux pas, il y a trop de sincérité et de talent dans leur musique ». Et bien sûr j’ai eu raison ! Omphalos est un digne successeur à Dies Nox Et Omnia ! Continuer la lecture de Cesair – Omphalos

Winterfylleth – The Dark Hereafter

winterfylleth« Et voici le nouvel album de Winterfylleth, qui comme un métronome nous livre tous les 2 ans un nouvel effort. Enfin, « album », je serais plutôt tenté de dire « EP », car ce nouveau disque est composé de 5 titres, dont 1 reprise de Ulver, et 1 chanson déjà présente sur l’album précédent « the divination of antiquity », sous la forme d’un bonus track de l’édition vinyle (si si, je l’ai, j’ai vérifié) dépasse à peine les 40 min, là où les anglais nous avaient habitués à des livraisons flirtant fréquemment avec l’heure de musique.

Continuer la lecture de Winterfylleth – The Dark Hereafter

Suld – City Rider

SuldC’est marrant tiens ! Au niveau européen lorsqu’on parle de « folk » dans la musique, les grands favoris sont la culture nordique et celtique. Faut que ça parle d’Odin de Thor ou de Cernunnos, de batailles ou l’honneur se met à l’épreuve du sang, on n’oublie pas les interludes à la harpe, la cornemuse pour accompagner la double pédale et le tour est joué. Parfois ça fonctionne du tonnerre, parfois moins. Si je parle de ça, c’est que là je vais vous livrer mes impressions sur un groupe chinois et que le premier constat que je peux en faire est que les mongols sont un peu les Celtes / Nordiques d’Asie. Ba oé, dans une moindre mesure tout de même, mais pas mal de formations estampillées mongolian metal fleurissent depuis quelques temps. Evidemment, l’empire Mongol était vaste et a laissé sa trace un peu partout mais musicalement les steppes et les chevaux on va vite faire le tour… Heureusement la qualité est toujours présente, en tout cas pour ce qui est de Suld la toute jeune formation chinoise, elle est bien là ! Continuer la lecture de Suld – City Rider

An Norvys – Sins and Stones

An Norvys

An Norvys, jeune groupe du Cantal fondé en 2009, nous présente leur second EP ‘’Sins and Stones’’ auto-produit sorti en janvier 2013, il suit ‘’ One and All » enregistré en 2011. Le Quatuor Folk auvergnat nous délivre une musique puissante rythmée par la douce voix féminine de Leex harmonieusement accompagnée aux sons des violons et des guitares saturées. Continuer la lecture de An Norvys – Sins and Stones

Wilderun – Sleep At The Edge Of The Earth

WilderunForce est de constater que le folk metal a élu domicile principalement en Europe (et en Russie, mais j’écrirai pas « Eurasie » c’est moche.). Entre la scène foisonnante russe et les monstres indétrônables de Scandinavie, commencent à émerger des formations italiennes ou espagnoles au talent indéniable. Même du coté oriental ça bouge ! Mais les grands absents du style sont à chercher de l’autre côté de l’Atlantique, chez nos amis ricains (ricains du nord hein, plus de DoMacs et moins de lama.)! Ba oui, que celui qui peut me citer un groupe de folk metal américain là tout de suite, maintenant, paf c’est trop tard, me jette la première pierre. Et dans mon infinie bonté je vais de ce pas ajouter un premier nom à votre liste bien incomplète ! Aujourd’hui ce sera Wilderun ! Et bordel ! Y’a du potentiel outre-Atlantique ! Continuer la lecture de Wilderun – Sleep At The Edge Of The Earth

Negura Bunget – Tau

 

Negura Bunget - Tau

Ne vous carapatez pas car les Transylvains originaires de Timisoara reviennent en force ! Profitez de ce jeu de mot, ce sera la seule touche d’humour tant que je vous parlerai de Tau, premier volet d’une ambitieuse trilogie bien de chez eux ! Depuis 1995, le groupe a su produire une discographie conséquente, et ce malgré de fortes perturbations au sein de son line-up. Mais qu’importe, Negru, l’âme instigatrice de Negură Bunget, reste fidèle au poste. Vraisemblablement, à nouveau projet, nouveau label et nouveaux membres ! Pour la première fois, les Roumains sortent leur épisode via le sous-label de Prophecy Productions, Lupus Lounge. Je l’avais déjà évoqué dans ma chronique de Beware the Sword You Cannot See de A Forest of Stars, je vous renverrai donc à cette dernière s’il vous plait de connaître les autres petits protégés de Lupus Lounge. Nouvelle formation également ai-je dit, que l’on retrouvait néanmoins il y a plus d’un an sur Gînd a-prins, vinyle annonciateur de Tau avec le prometteur « Curgerea Muntelui ». Ainsi, Tibor Kati, Adrian Neagoe, Petrică Ionutescu et Ovidiu Corodan ont répondu présent pour épauler le membre fondateur dans cette nouvelle aventure. Continuer la lecture de Negura Bunget – Tau

Arkona – Yav [FR]

526_Arkona_RGBUne claque. C’est ça, le dernier d’Arkona. Il est vrai que depuis Vo Slavu Velikim, fête magique et surprenante ; « Ot Serdca K Nebu » et « Goi, Rode, Goi ! » manquaient un peu de saveur, alors que « Slovo » nous laissait sur notre faim. C’est avec grand enthousiasme j’espère, que vous découvrez  » Yav « , qui, en plus d’être un véritable « masterpiece », a le superbe avantage d’être un nom facilement mémorisable ! Continuer la lecture de Arkona – Yav [FR]

Lèpoka – Folkoholic Metal

Lepoka - Folkoholic Metal (2014)Chers amis folkeux, dans ma bonté infinie je vous offre l’opportunité d’enfin mettre à profit vos compétences acquises durant ces longues heures passées en LV2 Espagnol grâce à Lepoka. Aujourd’hui au menu c’est féria, sangria et fantasy, le tout saupoudré d’une bonne couche de dérision ! Enfin, c’est tout du moins ce qu’on nous promet… Et pour les LV2 Allemands, baaaaa…… Tant pis. Continuer la lecture de Lèpoka – Folkoholic Metal