Archives par mot-clé : review album

Ellende – Lebensnehmer

Ellende m’avait particulièrement conquise avec son deuxième album Todbringer sorti il y a trois ans. Dans celui-ci, le projet du musicien autrichien Lukas Gosch (L.G.) s’affirmait clairement comme projet d’« Atmospheric/Post-Black Metal », agrémenté de touches mélancoliques très proches du DSBM, que ce soit lors des passages acoustiques ou orchestraux.

Continuer la lecture de Ellende – Lebensnehmer

Atlas Pain – Tales Of A Pathfinder

Avec son premier album What the Oak Left sorti en 2017, la formation italienne Atlas Pain était parvenue à se faire une place de choix dans mon petit cœur, et à se hisser dans le podium de mes groupes préférés. Après deux ans de travail acharné, ce groupe prometteur dans la scène « Epic-Pagan Metal » est de retour avec un deuxième album intitulé Tales Of A Pathfinder, une fois de plus sorti par l’intermédiaire du label italien Scarlet Records. Comme pour What the Oak Left, la pochette a été réalisée par Jan Yrlund (Korpiklaani, Manowar, Apocalyptica).

Continuer la lecture de Atlas Pain – Tales Of A Pathfinder

Enisum – Moth’s Illusion

La formation italienne de black atmosphérique Enisum nous revient cette année avec son quatrième album en tant que groupe. Enisum était en effet initialement un one-man-band le temps des deux premiers albums. Pour rappel, le nom du groupe est inspiré du Mont Musinè, situé dans la région du Piémont en Italie. Quatre membres le composent : Lys (guitare/chant), Leynir (basse), Dead Soul (batterie) et Epheliin (chant féminin). Le nouvel album, intitulé Moth’s Illusion, est le deuxième du groupe sorti par l’intermédiaire du label italien Avantgarde Music. Le magnifique artwork a été réalisé par Elisa Lo Presti de Red Right Hand.

Continuer la lecture de Enisum – Moth’s Illusion

Triste Terre – Grand Oeuvre

Les Acteurs de l’Ombre Productions ont annoncé au début de l’année la signature d’une entité lyonnaise répondant au nom de Triste Terre et évoluant dans l’univers du black atmosphérique occulte. Après la sortie de deux EP en indépendant, c’est donc sous la houlette du label nantais que se fait celle du premier long-format. Celui-ci se présente comme l’aboutissement du chemin débuté par les sorties précédentes, ayant permis au one-man band mené par Naâl de définir son identité.

Continuer la lecture de Triste Terre – Grand Oeuvre

Véhémence – Par le sang versé

Cinq ans ont passé depuis “Assiégé” le premier album de Véhémence. Le groupe revient donc cette année avec leur nouvelle offrande “Par le Sang Versé“. Pour ceux qui ne les connaissent pas, Véhémence est un groupe Français de black metal médiéval possédant une patte qui leur est bien propre. Sur ce nouvel opus, Tulzcha s’accompagne de deux nouveaux membres et pas des moindres : Thomas Leitner (Wallachia) derrière les fûts et Hyvermor au micro. Une line-up qui ne présage que du bon.

Continuer la lecture de Véhémence – Par le sang versé

Ivar Bjørnson & Einar Selvik – Hugsjá

Histoire un peu particulière que celle de ce projet/duo. En 2014, c’est par une commande institutionnelle à l’occasion des 200 ans de la constitution Norvégienne que nait la collaboration entre Ivar Bjørnson, guitariste et co-fondateur d’Enslaved et Einar Selvik, tête pensante de Wardruna. Après plusieurs performances lives, Skuggsjá – A piece for mind and mirrors sort en 2016, proposant un mélange entre le Black Metal d’Enslaved et le Folk de Wardruna en narrant la fondation du pays.

Deux ans plus tard, en avril dernier, les deux hommes reviennent avec un nouvel opus, intitulé Hugsjá. Celui-ci nous parle toujours des origines de la Norvège, de ses valeurs, de sa spiritualité, de sa fondation, par un voyage intérieur auquel fait référence le titre de l’album (Hugsjá est traduit par « Mind-View »).

Continuer la lecture de Ivar Bjørnson & Einar Selvik – Hugsjá

Epitimia – Нить (Thread)

Il existe des groupes que l’on connait depuis pas mal de temps, et que l’on redécouvre totalement avec la sortie d’un nouvel album. Ce fut mon cas dernièrement avec la dernière offrande d’Epitimia, intitulée Нить (Thread).

Avant d’aller plus loin, il convient de présenter ce groupe si atypique : Epitimia, dont le nom se traduit par “châtiment” en grec, est un groupe originaire de Saint-Pétersbourg en Russie, et a été créé en 2008 par Alexander Machtakov et Kirill Nemez. Ce n’est qu’un an plus tard que Maria Kachalova rejoint le groupe en tant que batteuse, mais également occasionnellement en tant que chanteuse et violoniste. En seulement onze ans d’existence, le groupe a tout de même sorti cinq albums (dont le double-album (Un)reality), une démo, deux splits et une compilation !

Continuer la lecture de Epitimia – Нить (Thread)

Saor – Forgotten Paths

Les Écossais de Saor reviennent le 15 février avec leur quatrième album « Forgotten Paths » tout en signant au passage avec le label Avantgarde Music. Pour cet opus ils ont opté pour un format réduit. En effet la durée de leurs 3 autres albums s’approche d’une heure, alors que « Forgotten Paths » en revanche ne dure que 39 minutes. Il est seulement composé de 4 titres, enfin 3 titres et une outro si l’on veut être précis.

Continuer la lecture de Saor – Forgotten Paths