Archives par mot-clé : metal atmosphérique

God Is An Astronaut – Epitaph

On ne présente plus les Irlandais de God Is An Astronaut qui se sont imposés comme l’un des groupes ambassadeurs du post-rock depuis leur formation en 2002. Pour ceux dont ce ne serait pas l’un des styles de prédilection, une petite piqûre de rappel s’impose : God Is An Astronaut (GIAA pour les intimes) a été créé par les frères jumeaux Niels et Torsten Kinsella (respectivement bassiste et guitariste/pianiste/claviériste). Ils ont très vite été rejoints par le batteur Lloyd Hanney. Le nom du groupe réfère à une réplique du film Cabal de Clive Barker. Continuer la lecture de God Is An Astronaut – Epitaph

Onirism – Falling Moon

Après un EP et un Split (avec Pure Wrath) en 2017, Onirism revient cette fois avec un nouvel album : « Falling Moon ». Pour ceux qui ne connaissent pas, Onirism est un one-man band français créé en 2014 par Vrath. Le style est un habile mélange de Black atmosphérique, mélodique parfois frôlant l’ambiant. Deux thèmes sont récurrents à travers toutes ses sorties : les astres et les rêves. Et ce nouvel opus ne déroge pas à la règle, comme peuvent en témoigner le nom et les titres des chansons. Quelques jours après sa sortie, je vous propose de découvrir cet album.

Continuer la lecture de Onirism – Falling Moon

Bloodbark – Bonebranches

Amateur de musique qui vous transporte loin, de mélodies qui vous entraînent dans d’autres lieux, c’est à vous que je m’adresse aujourd’hui, pour vous faire découvrir (je l’espère) le premier album d’un mystérieux groupe russe (l’origine n’est cependant pas confirmée) : Bloodbark.  Sorti en janvier 2018, le premier album s’intitule : Bonebranches.

Continuer la lecture de Bloodbark – Bonebranches

Solstafir / Mono / The Ocean – Trabendo, Paris 05/11/2015

Il semblerait que me rendre au Trabendo soit un rituel annuel chaque mois de novembre. Après la soirée Eluveitie / Arkona / Skalmold il y a un an, retour au Parc de la Villette pour une ambiance plus atmosphérique. L’affiche proposée ce soir est plutôt exceptionnelle : bien que Solstafir prenne le rôle de tête d’affiche, les deux formations qui vont les précéder ont autant de notoriété.

J’arrive un peu avant l’ouverture des portes prévue pour 18h30. Puis j’entre … et je me souviens à quel point cette salle est bizarrement fichue. Bref, je me mets en place, au premier rang face à la scène.

Solstafir

Continuer la lecture de Solstafir / Mono / The Ocean – Trabendo, Paris 05/11/2015