Archives par mot-clé : Live Report

Ragnarök Festival 2019 – Jour 2

Nous voici de nouveau sur les lieux pour cette deuxième et dernière journée de festival. Et la malédiction des annulations frappe encore, puisque XIV Dark Centuries a également été contraint d’annuler son concert car le guitariste était malade. Malgré cette nouvelle déception, le Ragnarök s’est montré réactif en invitant Gernotshagen comme groupe remplaçant. On apprendra également que Skeletonwitch pourra finalement se produire ce soir.

Continuer la lecture de Ragnarök Festival 2019 – Jour 2

Ragnarök Festival 2019 – Jour 1

Et c’est reparti pour un tour ! Pour la quatrième année consécutive, je me suis rendue au Ragnarök Festival pour sa seizième édition. Une fois de plus, mon festival de cœur a vu les choses en grand, bien des groupes à l’affiche valaient le déplacement. Cette fois-ci, je me suis rendue à Lichtenfels (ville qui abrite le festival) en voiture, accompagnée de deux amies également habituées des lieux. Ayant pas mal de route à faire, nous sommes parties le jeudi en début d’après-midi, pour finalement arriver vers 22h. Comme l’an dernier, nous nous sommes installées au « Sleeping Hall », afin de profiter de la chaleur, des douches et toilettes gratuites, et du calme. Enfin calme, ça c’était pour l’année dernière, mais cette fois-ci, ce fut plus laborieux pour trouver le sommeil, d’autant plus que mon matelas gonflable a eu la bonne idée de rendre l’âme la première nuit. Pour ce qui était de la chaleur, là aussi elle laissait à désirer, dans la mesure où les fenêtres étaient restées ouvertes juste au-dessus de nos têtes. Fort heureusement, je ne suis pas tombée malade, mais je sais que ce ne fut pas le cas de tout le monde. Quant aux douches, il valait mieux ne pas être pudique, puisqu’il n’y avait aucune cloison de séparation entre chacune d’elles. Bref, cette première nuit fut un peu celle de la désillusion, si je suis amenée à revenir l’an prochain, ce sera peut-être l’hôtel pour une fois !

Continuer la lecture de Ragnarök Festival 2019 – Jour 1

Hilight Tribe / MOKO

Ce vendredi 12 avril 2019 fut une première pour moi en bien des points. Tout d’abord, c’était la première fois que j’assistais à un concert à l’Élysée Montmartre, salle située à quelques pas du Sacré-cœur. Après avoir récupéré mon invitation, mon cher et tendre et moi-même montons quelques marches, avant de pénétrer dans une salle dont la capacité d’accueil maximale est légèrement plus petite que celle du Bataclan, soit environ 1380 personnes. Outre la capacité d’accueil quasiment similaire, ce qui me fait aussi penser à la salle du XIème arrondissement, c’est qu’un plancher recouvre celle de l’Élysée Montmartre.

Continuer la lecture de Hilight Tribe / MOKO

The Ruins Of Beverast / Wolvennest / Chapel Of Disease

Croyez-le ou non, depuis presque deux ans que je suis à Paris je n’avais pas encore eu l’occasion de mettre les pieds au Glazart. C’est donc avec un peu d’appréhension (et aussi avec Xartyna) que je me dirige vers cette salle réputée pour son mauvais son – bien que mon autre collègue Varulven soit également là pour m’affirmer le contraire. Pas question en tout cas de rater l’affiche de ce soir, dédiée à trois groupes du label allemand Ván Records, qui aime nous proposer depuis plus de 10 ans des groupes à la démarche souvant innovante et plongée dans l’occultisme. Les deux premiers groupes semblent avoir été inversés entre l’annonce initiale et le running order : c’est donc Chapel Of Disease qui ouvre la soirée, suivi de Wolvennest et enfin The Ruins Of Beverast.

Continuer la lecture de The Ruins Of Beverast / Wolvennest / Chapel Of Disease

Evergrey / BRHG / Genus Ordonis Dei

En cette première journée du mois d’avril, les Suédois d’Evergrey étaient de passage dans la capitale dans le cadre du The Atlantic Europe, tournée censée promouvoir leur nouvel album The Atlantic, paru le 25 janvier dernier chez AFM records.

Etant un grand fan du groupe, il était bien évidemment hors de question pour moi de faire l’impasse sur cette date, d’autant plus que le concert de l’an dernier à la Boule Noire avait été d’une maîtrise et d’une qualité assez exceptionnelle. C’est donc d’un pas enjoué que je me dirigeais tranquillement vers le Gibus, en cette belle fin de journée ensoleillée.

Arrivé environ une heure avant l’ouverture des portes, la foule arrivait progressivement devant la petite salle du faubourg du Temple et une fois n’est pas coutume, c’est sur les coups de 18h50 que les portes s’ouvrirent afin de nous laisser rentrer, ce qui, il faut le dire, n’est pas commun, surtout à Paris !

Continuer la lecture de Evergrey / BRHG / Genus Ordonis Dei

Crippled Black Phoenix / Soft Kill / Fotocrime

Pour la première fois, je me suis rendue au Forum de Vauréal, petite commune du Val d’Oise. Pourtant, la salle ne se trouve qu’à un quart d’heure de chez moi en voiture, mais le problème est là, je ne suis pas véhiculée, et y aller (et surtout rentrer) par les transports en commun n’est pas chose aisée. Je n’avais encore jamais trouvé un groupe qui me motiverait à braver cet handicap … jusqu’à ce jour du 3 avril 2019. Ce groupe, c’est Crippled Black Phoenix, groupe de rock progressif britannique. Je connaissais CBP depuis quelques années déjà, mais plus de nom qu’autre chose, grâce à mon ex. Mais ce n’est seulement que l’année dernière que je me suis mise véritablement à écouter le groupe, avec son dernier album, Great Escape, qui avait été ni plus ni moins un de mes albums préférés de 2018.

Continuer la lecture de Crippled Black Phoenix / Soft Kill / Fotocrime

Monkey 3 / The Necromancers / Powder for Pigeons

Vous avez déjà pu le remarquer avec le concert de Dance With the Dead le mois dernier, en ce moment, une petite envie me prend de sortir des sentiers battus et d’assister à des concerts de styles que j’apprécie, sans pour autant en écouter énormément. Lorsque mon frère (féru de musiques expérimentales et psychédéliques en tout genre) et moi-même avons vu que Samsara Blues Experiment passait par Paris le 1er avril à l’occasion d’une tournée européenne, nous nous sommes empressés de nous procurer le précieux sésame qui nous garantirait l’accès au concert. J’avais déjà vu la formation allemande lors de son passage au Hellfest en 2015, mais mes souvenirs étant assez flous, une petite piqûre de rappel ne pouvait pas faire de mal !

Continuer la lecture de Monkey 3 / The Necromancers / Powder for Pigeons

Dance With the Dead / Lebrock

Fée Verte :

Sortir de temps à autre des sentiers battus peut être une bonne chose. En ce 8 mars 2019, c’est une première pour moi, puisque je n’avais jamais fait de concert de synthwave auparavant. Et quoi de mieux pour mon baptême que de commencer avec l’une des formations les plus renommées du genre qu’est Dance With the Dead ! Pour être franche, j’ai fait le déplacement avant tout pour accompagner mon cher et tendre, passionné de musique électronique. Mais rassurez-vous, je n’y suis pas allée sous la torture, loin de là ! Ma moitié m’ayant bien initiée aux musiques électroniques en tout genre, j’avais même plutôt hâte de voir ce que pouvait donner la synthwave en live.

Continuer la lecture de Dance With the Dead / Lebrock