Archives par mot-clé : enisum

Enisum [FR]

Bonjour Lys ! Tout d’abord, peux-tu présenter le groupe, expliquer le nom « Enisum » et l’appellation « Arpitanian Black Metal » ?

Bonjour, Enisum est un projet musical que j’ai créé en 2006 en tant que one-man-band. Après cinq travaux sortis en auto-production à un tirage très limité, en 2014 avec l’album Samoth Nara, l’activité live du groupe a commencé avec ce premier album, avec l’inclusion dans le groupe de Leynir à la basse, Dead Soul à la batterie, et Epheliin au chant féminin.

Le nom « Enisum » vient de la montagne Musinè située dans le Val de Suse, près de chez moi. C’est une montagne mystérieuse, riche en légendes, en mystères et en ésotérisme.

J’ai défini Enisum par le terme « Arpitanian Black Metal » car les terres où je vis étaient appelées « terres arpitanes » par le passé. Il me semble juste de donner une identification et une appartenance à ses racines. Continuer la lecture de Enisum [FR]

Enisum [EN]

Hi Lys ! First of all, could you introduce the band, explain the name « Enisum » and the appellation « Arpitanian Black Metal » ?

Hi, Enisum is my musical project born in 2006 as one man band. After 5 self-produced works limited to a few copies in 2014 with the album Samoth Nara, Enisum’s live activity began with the first full album and the inclusion in the band of Leynir on bass, Dead Soul on drums and Epheliin (only for some studio recordings).

The name Enisum is the name written contrary to the mountain Musinè located in Valle di Susa, near my house. it is a mysterious mountain, rich in legends and mysteries and esotericism.

I define the music of Enisum with the Arpitanian Black Metal Term because the lands where I live, in the past they were called Arpitane lands. It seems right to me to give an identification and belonging to one’s roots.

Continuer la lecture de Enisum [EN]

Enisum / Drawn Into Descent + Guests

Cela fait maintenant quatre ans que je me rends de temps en temps à l’étranger (notamment en Allemagne) pour assister à des concerts et à des festivals. Et pourtant, malgré une certaine proximité avec la Belgique, je n’avais encore jamais eu l’occasion de faire le déplacement jusqu’au Plat Pays pour un concert. Ce qui m’a décidée à y remédier ? Le No Labour Day, qui comme son nom l’indique, avait lieu hier, mercredi 1er mai, à Aalst, ville flamande située à une demi-heure en train de Bruxelles. Pour la modique somme de 11€68 (oui c’est précis), les associations BE Metal et GRIMM Gent organisaient en partenariat une affiche alléchante pour les amateurs d’ « Atmospheric/Post-black Metal », avec au programme Sylvaine, Enisum, Drawn Into Descent et Soul Dissolution. A noter qu’Enisum et Drawn Into Descent étaient de passage à Aalst dans le cadre du « Moth’s Illusion Tour ». Ayant particulièrement aimé le dernier album de la formation italienne, je n’avais qu’une envie : revoir le groupe et découvrir ses nouveaux morceaux en live.

Continuer la lecture de Enisum / Drawn Into Descent + Guests

Enisum – Moth’s Illusion

La formation italienne de black atmosphérique Enisum nous revient cette année avec son quatrième album en tant que groupe. Enisum était en effet initialement un one-man-band le temps des deux premiers albums. Pour rappel, le nom du groupe est inspiré du Mont Musinè, situé dans la région du Piémont en Italie. Quatre membres le composent : Lys (guitare/chant), Leynir (basse), Dead Soul (batterie) et Epheliin (chant féminin). Le nouvel album, intitulé Moth’s Illusion, est le deuxième du groupe sorti par l’intermédiaire du label italien Avantgarde Music. Le magnifique artwork a été réalisé par Elisa Lo Presti de Red Right Hand.

Continuer la lecture de Enisum – Moth’s Illusion

Nouveau morceau d’Enisum

Enisum dévoile “Where Souls Dissolve”, premier extrait de son quatrième album Moth’s Illusion ! Les précommandes suivront dans la journée sur le Bandcamp du label Avantgarde Music !

Enisum unveils “Where Souls Dissolve”, extracted from the fourth album Moth’s Illusion ! Preorders will be available later today on Avantgarde Music’s Bandcamp !

Continuer la lecture de Nouveau morceau d’Enisum

Ragnarök Festival 2018

Pour la troisième année consécutive, je me suis rendue au Ragnarök festival qui se tenait les 6 et 7 avril au Stadthalle de la petite ville bavaroise de Lichtenfels. Afin d’éviter le coup de barre fatidique dès le vendredi après-midi comme l’an dernier, j’ai cette fois-ci décidé de partir le matin même, en prenant l’avion jusqu’à Nuremberg, puis le train jusqu’à Lichtenfels. J’arrive sur place vers midi, et c’est à ce moment précis que j’ai réalisé que j’avais oublié dans le train ma sacoche qui contenait entre autres ma carte d’identité et mon argent. Le festival ne commençait donc pas très bien pour ma part, et j’ai été contrainte de rater le premier concert de la journée, le temps de faire le nécessaire pour espérer récupérer mes biens. Continuer la lecture de Ragnarök Festival 2018