Archives par mot-clé : black atmosphérique

Bloodbark – Bonebranches

Amateur de musique qui vous transporte loin, de mélodies qui vous entraînent dans d’autres lieux, c’est à vous que je m’adresse aujourd’hui, pour vous faire découvrir (je l’espère) le premier album d’un mystérieux groupe russe (l’origine n’est cependant pas confirmée) : Bloodbark.  Sorti en janvier 2018, le premier album s’intitule : Bonebranches.

Continuer la lecture de Bloodbark – Bonebranches

Blut Aus Nord – Deus Salutis Meæ

Blut aus nordLe 27 octobre dernier sortait, sur le label Debemur Mortii, le douzième album du groupe français (sans compter les splits et cassettes) originaire de Mondeville. Et autant vous dire que chaque album est attendu avec une grande impatience par tous les fans. Cet opus est bien loin d’être mauvais, mais si vous connaissez les productions de Blut Aus Nord vous n’aurez pas de surprises en écoutant ce dernier album. Pour autant, aucun des albums de Blut Aus Nord ne se ressemble. Le titre, en latin, se traduit par «Dieu est mon salut », il est donc très évocateur du thème abordé tout au long de cette production : une recherche mystique de l’âme et de la rédemption. Nous entrons donc dans 34 minutes de désolation et de solitude éternelle. Le concept ici repose sur le Psaume 88, intégralement récité. C’est en effet l’un des psaumes les plus sombres. Il exprime le désespoir d’un croyant accablé de douleur et de solitude et qui en appelle à Dieu. Continuer la lecture de Blut Aus Nord – Deus Salutis Meæ

Cân Bardd – Nature Stays Silent

Parfois, il t’arrive de tomber sur un groupe connu ni d’Eve ni d’Adam, mais lorsque tu apprends qu’une personne que tu admires a collaboré à son tout premier album, tu te dis que cela ne peut être que gage de qualité.

Ce groupe, c’est Cân Bardd, formation suisse de black atmosphérique créée par Malo Civelli à la fin de l’année 2016. Fichtre, pourquoi ce nom me dit-il quelque chose … Sans doute parce qu’il s’agit également du claviériste du groupe de folk metal Kaatarakt ? Oui, ça doit être pour cela ! Mais comme je l’ai évoqué plus haut, ce qui m’a surtout motivée à découvrir le groupe, c’est de savoir que Mike Lamb, guitariste de mes chouchous Sojourner, a réalisé le mastering de l’album. C’est ainsi que le 17 novembre 2017 (jour de ma fête, cela ne peut être qu’un signe), j’écoutais le premier extrait de Nature Stays Silent, “A Gift for Nature”, et qui me paraissait effectivement fort prometteur pour la suite. Cinq jours plus tard, Cân Bardd officialisait une collaboration avec le label Northern Silence Productions. Continuer la lecture de Cân Bardd – Nature Stays Silent

Saor – Guardians

 

          Bienvenue à toi, lecteur fervent défenseur de la scène folk et pagan qui ne manque pas une seule chronique. Bienvenue à toi qui vient par hasard parce que le nom de l’artiste te dit vaguement quelque chose. Et même à toi, toi qui t’es perdu dans les tréfonds, dans les confins d’internet avant de tomber sur un site qui n’est pas dans ta langue et qui publie des articles sur de la musique hérétique et blasphématoire. Bienvenue.

          Pour ma première chronique pour Valkyries, j’ai choisi un album d’un groupe qui illustre par sa musique beaucoup de choses qui me sont chères. L’Écosse, les Highlands, la nature, la culture Celte sont autant de choses qui me tiennent à coeur et me semblent défendues et arborées fièrement à travers les mélodies que nous allons analyser ci-après. Trêve de teasing, aujourd’hui en appuyant sur le bouton play, c’est le dernier album de Saor que nous allons écouter: Guardians. Continuer la lecture de Saor – Guardians