Skàld – Le Chant des Vikings

Rarement, un groupe français n’avait suscité autant de curiosité lorsqu’il a émergé récemment…Le 25 janvier dernier sortait le premier album de Skàld, que nous allons étudier sans plus tarder !

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce projet, je peux vous renvoyer à mon article que j’ai écrit à ce sujet en cliquant ici.

L’album démarre avec “Enn Átti Loki Fleiri Börn”, sur fond de lyre, dans une ambiance atmosphérique avant qu’on entende un des chanteurs narrer une histoire…comme un vrai scalde ! 😉

En effet, le concept très ambitieux de ce projet repose sur un personnage clé de l’époque viking : le scalde. Celui-ci était une sorte de barde, c’est à dire un musicien, poète et conteur d’histoires et d’exploits en tout genre sur des guerriers d’époque, mais aussi des dieux, des personnages mythiques, etc…

Le ton est tout de suite donné avec “Rún” sur fond de tambourin rythmé (qui me fait curieusement penser à Trollabundin d’Eivor…) et de lyre avant que la voix féminine prenne de l’ampleur, le tout habillé par une excellente instrumentation. Ce qui retient l’attention, c’est le soin apporté à la voix.

Ici, ils sont trois chanteurs aux timbres très divers, mais qui offrent une harmonie tout à fait remarquable. Ainsi, on peut carrément dire que c’est puissant ! On peut s’en rendre compte notamment avec “Ó Valhalla”, “Gleipnir” ou bien “Ódinn”.

Pour accompagner ces trois voix, le groupe n’hésite pas à utiliser des instruments “locaux” pour nous plonger encore plus dans l’époque des vikings. Ainsi, on peut notamment entendre du nyckelharpa (“Krákumál”), du talharpa (“Ginunga”) et bien d’autres instruments, ainsi qu’une multitude de tambourins de rythmer le tout…

Pour rendre l’instrumentation un brin plus moderne, on peut souvent remarquer l’utilisation de sons un peu électro, comme pour “Flùga” ou bien “Gleipnir”. Ainsi, l’idée de mélanger des instruments traditionnels avec des sons modernes montre à quel point la culture viking est encore bien présente aujourd’hui.

On aurait pu en rester là, mais c’est mal connaître la volonté du groupe de pousser le bouchon plus loin, puisque chose assez rare, tous les textes sont scandés en vieux norrois. La maîtrise de la prononciation est telle qu’on a l’impression que c’est un groupe venu d’un autre temps, d’une autre patrie…Alors qu’il vient bien de chez nous !

Pour son premier album, Skàld réussit le pari très ambitieux d’embarquer l’auditeur dans un voyage épique dans l’époque des vikings. En résulte une instrumentation de qualité (qu’on pourrait qualifier de bad ass), des voix se mariant très bien entre elles et surtout une sincérité qui reste également très importante. Le groupe semble déjà faire du pied à son modèle Wardruna. Peut-être peut-on s’attendre à une tournée commune ou bien à des collaborations ? Affaire à suivre…

Note : 10/10

Tracklist :

  1. Enn Átti Loki Fleiri Börn
  2. Rùn
  3. Valfreyjudrápa
  4. Níu
  5. Flúga
  6. Gleipnir
  7. Krákumál
  8. Ó Valhalla
  9. Ec Man Iõtna
  10. Yggdrasill
  11. Ódinn
  12. Ginnunga
  13. Jóga

Extrait de l’album :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.