Rammstein – Rammstein

Pas moins de 10 ans après la sortie de Liebe Ist Für Alle Da, les Teutons de Rammstein nous reviennent avec un album sobrement intitulé Rammstein. De suite je me dis que le groupe ne s’est pas trop foulé pour trouver un nom d’album, déjà que sa précédente galette m’avait laissé un goût amer … Pourtant j’aime énormément ce groupe, qui a fait partie de mes premiers pas dans la sphère metal. Et j’ajouterai même que des albums comme Reise Reise ou encore Rosenrot m’avaient vraiment émue aux larmes, et je ne parle pas de leurs premiers albums qui étaient de véritables pépites apparues au beau milieu des années 90. Alors qu’en est-il donc de ce nouvel opus tant attendu par les fans du groupe de par le monde ?

L’album débute sur “Deutshland”, qui est le premier clip dévoilé par le groupe le 28 mars dernier. Celui-ci commence en grande pompe avec les claviers du Doktor Lorenz, suivent ensuite les gros riffs de guitares si caractéristiques du groupe. Pas de doute possible, c’est bien du Rammstein même si on peut entendre des touches électro peut-être plus modernes que les sonorités utilisées habituellement sur les précédents albums. Un titre donc qui bouge bien et que j’apprécie même davantage sans le clip qui ne m’avait, lui, pas laissé de souvenir impérissable. “Radio” est le deuxième titre et aussi second clip à être sorti sur la plate-forme Youtube. Là aussi un clavier très moderne qui prouve bien que le groupe sait se renouveler. A titre personnel j’aime beaucoup tout ce qui est musique électronique donc cette utilisation prononcée de ce type de son ne me gêne pas, mais je comprends qu’il puisse en rebuter certains. Un titre taillé pour le passage radio donc avec un refrain accrocheur qui reste bien vite en tête. “Zeig Dichn”, signifiant « Montre toi », commence avec du chant lyrique et des chœurs rejoints par la guitare puis la batterie en crescendo. Un titre plus classique mais moins puissant que les deux premiers titres cependant. S’ensuit “Auslander”, qui ouvre les hostilités encore une fois avec des sonorités électroniques inhabituelles pour du Rammstein. Celle-ci sont très connotées electro dance et risquent de n’être pas du goût de beaucoup … et de par le fait pas du mien je dois vous l’avouer. Un titre qui ne reste pas dans les annales tellement je le trouve faible.

“Sex” ouvre avec de bons gros riffs de guitares un peu à la Marilyn Manson qui renoue avec les sonorités typiques du groupe que les fans apprécieront. “Puppe” est, quant à lui, un des morceaux « polémique » de l’album dans le sens où il dénote totalement avec le reste comme “Auslander”. Un morceau faussement calme qui commence comme une ballade avant que Till ne pète complètement un câble avec un chant hurlé, rejoint par une grosse batterie rythmique. Ceci rendant le titre bien plus intéressant qu’il ne l’était au départ avec un son lancinant et bien sombre. “Was ich liebe”, « Ce que j’aime », est un morceau très aérien qui oscille entre lumière et noirceur. J’aime bien ce morceau, je pense qu’il peut faire son effet en concert. “Diamant” est la ballade de l’album. On apprécie encore une fois la qualité vocale de Till mais ce titre ne transcende pas comme certaines anciennes ballades de Rammstein auraient pu le faire par le passé. “Weit Weg”, qui pourrait se traduire par « Le chemin lointain », commence avec un clavier à la Perturbator de bon aloi et pourrait presque faire office de musique de film. Un titre plutôt agréable même si il risque de ne pas remporter l’adhésion de tout le monde. Je ne vais pas m’éterniser sur les deux derniers titres qui sont “Tattoo” et “Halloman” qui sont des titres bien exécutés mais qui sont sans saveur et sans réelle prise de risque.

Que retenir de ce dernier opus ? Il y a quelques bonnes idées, quelques bons titres et des sonorités très intéressantes. Mais c’est bien tout. On est bien loin des albums de Rammstein où chaque piste était un tube interplanétaire. Celui-ci manque de saveur, d’émotions … peut-être que le groupe a donné tout ce qu’il a pu auparavant, mais sincèrement dix ans après on en attendait plus.

Taarna

7/10

1. Deutschland
2. Radio
3. Zeig Dich
4. Ausländer
5. Sex
6. Puppe
7. Was Ich Liebe
8. Diamant
9. Weit Weg
10. Tattoo
11. Hallomann

Sortie de l’album : 17 mai 2019

Liens du groupe :

Site officiel, Facebook, Youtube et Instagram

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.