Grai / Gjeldrune / SatanaKozel

Mardi 3 juillet 2018 marquait sans doute la fin d’une collaboration entre l’association Razorback Productions et la salle du Blogg. En revanche, pour ma part ce fut une première, puisque je n’avais jamais eu l’occasion de faire un concert à Lyon auparavant. La soirée était placée sous le signe du folk metal russe, avec pas moins de trois groupes à l’affiche qui faisaient halte dans la capitale rhônalpine pour l’unique date française de leur tournée, à savoir Grai, Gjeldrune et SatanaKozel. Et contre toute attente, le Blogg s’est trouvé presque rempli, avec près de 250 personnes.

La soirée commence donc aux alentours de 20h30 avec Satanakozel. Le groupe est composé de quatre musiciens, à savoir un chanteur, un guitariste, un bassiste et un batteur. Les mélodies folkloriques sont retransmises par le biais de samples, ce que j’ai trouvé dommage sur le coup. Finalement, cela n’a pas empêché le groupe d’instaurer une ambiance festive, et cependant non dénuée d’agressivité, notamment grâce aux passages black. Certains m’ont d’ailleurs fait pas mal penser à Finntroll. Le public s’est pourtant montré timide pour cette première partie, se contentant de headbanguer … Ce n’était pas mon cas, car au bout de deux morceaux, j’étais déjà en nage tant je me suis trouvée transporter par la musique du groupe, et surtout parce qu’il faisait déjà 30 000°C dans la salle !

SETLIST : Метро + Ураган / Медведь / Кузнец / Сиволдай 1 / Муста мадо / Баня + Враг / Север / Вьюга

La soirée se poursuit avec Gjeldrune, groupe de folk/power metal. Sur le papier, c’était le groupe qui était censé le moins me plaire, pour ne pas être une adepte du power metal. Et pourtant, c’est finalement le groupe que j’ai le plus apprécié ce soir ! Ne serait-ce que la présence des claviers et des instruments folkloriques que sont la flûte et la guimbarde a suffi à me faire plaisir, d’autant plus que ceux-ci étaient fort bien sonorisés. Il y avait également quelques passages à la guitare acoustique, que j’ai aussi beaucoup aimés. Mais ce que je retiendrai le plus de ce set, c’est la bonne humeur et l’énergie des musiciens. En effet, ces derniers nous encourageaient à sauter sur place, chanter en chœur avec eux. L’ambiance était si festive que je me suis décidée à pogoter et à danser au milieu d’un cercle circassien, au risque de perdre mes chaussures en route !

SETLIST : Оберег (Preserver) / Молотом Битв (By The Battlehammer) / Проклятье (The Curse) / паруса (The sails) / Боевая (The Battle Song) / Новый Мир (The New World) / Атака мертвецов (Attack Of The Dead) / Ворон, волк и сокол (The raven, the wolf and the falcon) / Схоронили мы свой край (We’ve Buried Our Native Land) / Головы С Плеч (Off With Their Heads) / Степняки (Steppemen)

La chaleur se fait de plus en plus ressentir dans la salle du Blogg. N’ayant jamais eu l’occasion de voir Grai par le passé, je décide de garder ma place au premier rang pour les découvrir dans les meilleures conditions possibles. À leur arrivée sur scène, je suis agréablement surprise par le charisme et la prestance de la flûtiste et de la chanteuse. Cette dernière m’a de ce fait inévitablement fait penser à Masha d’Arkona. Ce que j’ai beaucoup apprécié, c’est l’harmonie vocale (le chant clair et le growl s’associaient parfaitement), ainsi que la variété musicale (on passait du festif au mélancolique, sans omettre le côté agressif). Au bout de deux morceaux, j’ai tout de même préféré assister au reste du set à l’écart sur une chaise haute. Un bon point quant à l’agencement de la salle puisque l’on pouvait assister au concert tout en restant assis. Bien que le groupe ait interprété en grande partie ses anciens morceaux, celui-ci a également joué quelques titres issus de son dernier album Ashes paru en décembre dernier.

SETLIST : Марево (Интро) / Песня мертвой воды / Поступь зимы / Млада 5.Тень / Мгла со мной / Береза / Колодец / В объятиях Мары / Доня / Крепкая охота

Fée Verte

Conclusion d’Axoria :

Tout comme Fée Verte, je tiens à mentionner que je ne me suis jamais autant dépensé durant un concert tant j’ai dansé, chanté, sauté toute la soirée… et un gros спасибо (merci) à tous les groupes d’être venus de si loin pour nous avoir fait passer une si bonne soirée !

Laisser un commentaire