Epic Sturm – Don’t Step Back

1484052_216317588550874_906200730_o

La Russie ! L’une de nos plus grandes fiertés musicales européennes en tant que berceau de styles variés tels que le Folk Pagan Metal, le Cyber Metal ou encore le Brutal Death Metal. C’est alors que, de ces contrées lointaines et assiégées par le froid, nous vient un groupe encore très peu connu près de nos rivages : Epic Sturm. Créée en 2011, la jeune formation a attendu jusqu’en 2014 pour sortir sa première grande production : Don’t Step Back (Ни шагу назад).

Officiant dans ce que le groupe considère lui-même comme étant de l’Orchestral/Symphonic Pagan Black Metal, Epic Sturm mélange des guitares agressives à des claviers ambiants et autres choeurs dans ses compositions. Concernant rapidement la pochette, cette dernière aurait mérité un peu plus de clarté même si le côté « sale » et mystérieux de l’artwork attire forcément notre attention quant au contenu de ce Don’t Step Back (Ни шагу назад).

Epic Sturm entamera en douceur cet album sur « Месть », où les atmosphères légères des claviers sonneront comme un début d’aventure avant que les guitares en clean ne se laissent entendre à leur tour ! Après une telle introduction, quoi de mieux qu’une belle tempête pour prendre le relais : une voix torturée, du picking et du blast, sur fond de mélodie épique ! Les choeurs ponctueront la composition par-ci, par-là, rendant ce premier titre plus qu’efficace pour les fans de musique symphonique. Après, avec un nom tel que Epic Sturm, il ne fallait pas s’attendre qu’à du simple Black !

Le deuxième titre, « Арийцы », respirera bon l’aventure et l’envie de sauter sur le dos du premier dragon venu nous traversera forcément l’esprit à un moment donné. Le morceau sera encore plus atmosphérique que le premier mais également plus épique. Dans la même veine, « Святая Украина » emportera l’auditeur dans un tourbillon de magie et de légendes, la faute à des claviers grandioses et des choeurs sublimes. Les guitares rapides et tranchantes de la deuxième partie de la chanson renforceront l’odyssée retranscrite par la formation.

Mais la gaieté et la grandiloquence des histoires d’Epic Sturm ne sont pas les seules choses que le groupe a souhaitées exprimer dans son album. Certains titres seront interprétés avec plus de noirceur que le reste, mêlant atmosphères froides et riffings dissonants et graves. C’est par exemple le cas avec l’inquiétant « Алчность смерти », doté d’une ambiance suffocante au possible, que même le chant féminin en milieu de chanson ne parviendra pas à estomper. « Смейся в лик врагов своих » mettra en avant des claviers quasi-apocalyptiques sur fond de double pédale, de blasts et de breakdowns pesants, tandis que la brutalité sinistre de « В Бой » nous sautera à la gorge à chaque coup de baguette des percussions.

On applaudira également le groupe pour ses deux morceaux plus Folk : « Ладодение » et « В Память о вечном ». Le premier nous fera trémousser sur ses mélodies à la flûte, le tout dans un environnement forestier des plus charmeurs (gazouillis d’oiseaux, bruit du vent dans les arbres…). Le morceau sera instrumental et sa brutalité mesurée, sans nul doute une volonté pour Epic Sturm de nous faire écouter un titre majoritairement ambiant. Sur « В Память о вечном », à la manière d’un certain In Extremo, les cornemuses résonneront sur certains passages, concluant l’album sur une note plus festive et joyeuse.

Proposant plusieurs atmosphères sur l’ensemble de ces neuf chansons, Epic Sturm s’en sort avec brio en nous balançant dans la face une bombe à la fois épique, froide et légèrement festive. Possédant une production très correcte pour un premier effort, ce Don’t Step Back (Ни шагу назад) séduira sans problème les fans du genre grâce à des mélodies inspirées et des ambiances variées. A suivre !

Thrall

NOTE : 8.5/10

Tracklist :

  1. Месть
  2. Арийцы
  3. Верность
  4. Смейся в лик врагов своих
  5. Ладодение
  6. Алчность смерти
  7. Святая Украина
  8. В Бой
  9. В Память о вечном

Sortie : 2014

Lien du groupe : Facebook

Laisser un commentaire