Des nouvelles de Týr


Pour ceux qui ne connaissent pas, rassurez-vous, je ne parle pas d’un groupe mort depuis trois décennies.

Il s’agit d’un groupe qui ne se donne pas d’étiquette car il souhaite briser les murs érigés entre les genres de Metal au fil du temps.
Cela dit, bien qu’aucun instrument traditionnel ne soit employé dans leur formation (tout simplement parce qu’il n’y en a traditionnellement pas dans leur pays), il est typé Folk du fait de ses reprises heavy de chants traditionnels et de la langue utilisée : le féringien.
Ça vous en bouche un coin, n’est-ce pas ? (langue, bouche… Non ? D’accord.)
Pour faire simple, ils viennent du trou du cul du monde qui se situe plus précisément quelque part dans la Mer de Norvège, au croisement de l’Écosse, l’Islande et donc la Norvège.

Bref, j’vais pas vous faire la discographie.

Après une année 2015 plus que triste en concerts (8 concerts répartis aux Îles Féroés, Danemark, République Tchèque et en Belgique) dû à la fin de la coopération de leur manager et booker de longue date, la nouvelle année commence lentement mais sûrement pour Týr.
Un prochain album qui comprendra six chansons composées par Heri Joensen (chanteur, guitare rythmique), deux par Gunnar Thomsen (basse, choeurs) et six par Terji Skibenæs (guitare solo, choeurs) est en train d’être enregistré.
Ce dernier a d’ailleurs sorti son album solo :

Et il y a un autre changement au sein du groupe et son entourage.
Le batteur Amon Djurhuus Ellingsgaard a annoncé le 13 Février son départ du groupe, et on peut dire qu’il a plutôt bien fini cette expérience avec le 70k Tons of Metal pour dernier concert.

 

received_10153452989770875
Photo d’Erika Wareki

 

 

 

 

 

 

 

 

Les raisons qu’il a évoquées sont complètement indépendantes du groupe, le revers de la médaille de la vie d’artiste si on peut ainsi dire. Il avait en effet du mal à donner du temps pour les tournées et les répétitions tout en étant un père avec des impôts à payer.

Ceci dit, il ne se retire pas entièrement de la scène car il reste toujours membre des groupes Heljareyga (le deuxième groupe de Heri Joensen) et The Happening, un groupe féringien plutôt typé rock qui a sorti une nouvelle chanson il n’y a pas longtemps.

Quant au nouveau batteur, il s’agit du très jeune finlandais Waltteri Väyrynen, 21 ans, qui avait collaboré avec Týr en tant que batteur de session il y a trois ans. Il a également joué avec Paradise Lost.

Laisser un commentaire