Ekthellion – Nocturnal Winds

a4182494381_16

On a beau dire tout ce que l’on veut, la scène Folk/Pagan en France prend chaque année de plus en plus d’ampleur et ce grâce à une multitude de nouvelles formations tentant leur chance et poussant avec vigueur par-ci, par-là, tels des champignons après une bonne pluie bien rafraîchissante. Pour cette chronique, direction la ville d’Angers et le groupe Ekthellion ! Venant tout juste de sortir il y a quelques mois leur premier effort nommé Nocturnal Winds après 6 ans d’existence, la bande de jeunes lurons espère d’ores et déjà agripper le train en marche et se faire un petit nom ! Qu’en est-il donc ?

Dès la première écoute sur “Let The Chaos Rise”, l’on peut remarquer que le groupe dispose d’une production encore assez faible dans l’ensemble mais peut-on reprocher cela à une jeune formation en devenir ? D’ailleurs, l’écoute se prolongeant, on se prend tout compte fait à apprécier le tranchant des guitares et la vitalité de la flûte malgré un violon moins punchy.

Et oui, Ekthellion, ce sont des riffs bien gras sur lesquels surfent des mélodies au violon et à la flûte. Sur le premier morceau, les guitares se tailleront la plus grosse part grâce à des riffs lourds et seront soutenues avec hargne par le chant écorché de Cobaye Sabbath. Le violon, omniprésent, ne parviendra malheureusement pas à s’affirmer de par des interventions trop timides. La chanson souffrira également d’une légère longueur sur la fin, malgré un solo fort bien foutu.

Mais ce ne sera que partie remise ! Les instruments traditionnels reprennent du poil de la bête sur le titre éponyme : la flûte virevolte dans tous les sens, rendant la musique très énergique pour un titre résolument plus mid-tempo, tandis que les guitares s’occupent de suivre la folie des mélodies. Un morceau qui efface de suite la déception du premier ! Un très bon point !

Le rythme en mid-tempo dominera aisément Nocturnal Winds et ce sera d’autant plus vrai que sur “Beyond The Sky”. Soumis à des breakdowns et des leads plus mesurés, le titre ne sera entrecoupé que de quelques accélérations, histoire de varier les plaisirs ! Mais Ekthellion est tout à fait capable par moments d’affoler les compteurs et de hausser sa vitesse de jeu. Ainsi, l’ombre d’Eluveitie nous suivra quelque peu (notamment grâce au violon) sur le rapide “Tied By Blood”, où les percussions et le violon deviendront frénétiques pour l’un des meilleurs titres de la galette. Le morceau garde son énergie du début jusqu’à la fin et nous tient en haleine tout du long.

Enfin, “Defend Our Age” surprendra tout le monde par un début épique très bien ficelé mais qui ne présageait en rien d’une telle folie par la suite. Les guitares iront flirter le long des frontières du Thrash Metal (et même du Heavy Metal sur le solo !), poursuivies par une batterie convaincante et un chant toujours aussi rageur. Ce titre est parfait pour conclure ce Nocturnal Winds : puissant et efficace, il nous laisse partir sur une très bonne note !

Avec trois morceaux très inspirés et deux autres un peu plus en-dessous, Ekthellion réalise un début très correct pour une première galette de cinq titres ! Séduits par le potentiel du groupe, on n’attend désormais que la suite !

Thrall

NOTE : 7/10

Tracklist :

  1. Let The Chaos Rise
  2. Nocturnal Winds
  3. Tied By Blood
  4. Beyond The Sky
  5. Defend Our Age

Sortie : 24 avril 2015

Lien du groupe : Facebook, Bandcamp

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.