Découverte du mois : Cremisi

Pour la découverte du mois, je vais vous emmener au fin fond de l’Italie où nous attend un tout jeune groupe qui a bientôt tout d’un grand : Cremisi !

Dans notre cas, je dirai juste une chose : merci Instagram ! Alors que je naviguais tranquillement, scrutant attentivement (ou pas) les photos diverses et variées de machin truc et bidule, arrive alors une publication de Seeb Levermann, le leader d’Orden Ogan (et également ingénieur son) qui m’interpelle … Celui-ci nous parle alors d’un petit groupe italien dont il a assuré le mixage et le mastering du premier album, qui reflète selon ses dires “un grand effort au niveau de l’écriture et l’arrangement”.

Ma curiosité était telle que … hé bien … Vous l’aurez compris : un article sur ce webzine était nécessaire pour vous en toucher un mot !

Alors qui sont ces gugusses ? Cremisi est un groupe de folk metal symphonique italien originaire de Ravenne, situé dans la région d’Emilie-Romagne (là où se trouve Bologne) et formé en septembre 2016. Le nom signifie “cramoisi” en italien. 

Le groupe a déjà à son actif un EP, First Draw, publié en 2017. Il publiera prochainement son premier album Dawn of a New Era, le 14 juin prochain, sous le label italien Volcano Records. 

Cremisi se déclare influencé par des groupes comme Symphony X, Sabaton ou bien Wintersun pour ne citer que les plus célèbres. 

Alors, me direz-vous : “Mais Jamy, qu’est-ce-qu’ils ont de si particulier ?”. Hé bien … Pas grand-chose si ce n’est que c’est mélodieux p*** ! Ici, point de growl caverneux, ni de blast beat, mais c’est un travail assez poussé au niveau de l’écriture des chansons qui est à noter. Je trouve qu’il y a une certaine douceur qui transparaît, notamment avec “The Hanged Man”. Ce qui fait qu’ils ont déjà un bon niveau, qui peut encore augmenter ces prochains temps ! Les thèmes abordés relèvent surtout de l’histoire de l’Italie et de ses différents conflits. 

Bref, assez parlé, pour vous donner une idée, voici quelques morceaux qui figureront sur leur album : 

Pour les suivre attentivement : 

Bandcamp

Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.