Children Of Bodom – Hexed

La nouvelle ne vous a peut-être pas échappé, les sales gosses de Children of Bodom remettent le couvert avec un dixième album studio ! Personnellement je n’avais pas prêté une oreille au groupe depuis leur album Halo of Blood sorti en 2013, et je n’ai pas du tout écouté I worship Chaos sorti en 2015. C’est donc la nostalgie qui m’a poussée à m’intéresser à Hexed. En effet voici pas moins de 25 ans que cet éternel rebelle d’Alexi Laiho fait hurler sa guitare et crache dans le micro. Si, comme moi, vous vous situez dans la tranche d’âge des 25-30 ans, COB doit sans doute représenter pour vous vos années collège-lycée. J’avais adoré Are you dead yet ?. À sa sortie en 2005 (et oui, ça pique), de plus j’avais aussi pris une bonne claque en concert, donc que de bons souvenirs ! Ayant visionné leur clip “Platitudes and barren words” j’ai été agréablement surprise de retrouver le Children of Bodom de mes souvenirs autant dans les sonorités que dans sa rage adolescente.

On ne peut pas dire que cet album bénéficie d’une originalité très marquée, mais alors pourquoi une si bonne note Taarna ? Eh bien je vous dirais que c’est la nostalgie qui a pris le dessus avec cet album, et puis il est globalement plutôt bon. Je me suis surprise à remuer la tête et à lever mon poing en l’air lors de son écoute. Children of Bodom fait ici du bon Children of Bodom. On retrouve les screams typiques d’Alexi, les envolées aux claviers de Janne Wirman, et que dire évidemment des riffs de guitare si typiques du groupe. D’accord, ici on ne révolutionne pas le style mais au bout d’un moment si on écoute du Children on s’attend forcément à quelque chose de familier et, quelque part, de rassurant.

“This Road” commence l’album en grande pompe avec un tempo très rapide dans la tradition des précédents albums. Les riffs de guitares sonnent très thrash metal et, en même temps, on y retrouve le côté heavy mélodique à travers les lignes de claviers si caractéristiques du groupe. Arrive ensuite “Under Grass And Clover” qui déroute un peu au premier abord avec sa mélodie presque dansante. Mais n’oublions pas que nous sommes chez COB, ce titre est donc aussi lumineux que sombre, tout en nuances puisque le texte nous parle des dangers inhérents à l’alcool. “Glass Houses” envoie du lourd avec des riffs de guitare agressifs et ultra rapides. Nul doute que ce titre fera son petit effet en concert. “Hecate’s Nightmare” avec sa petite mélodie de boîte à musique et ses claviers est un excellent titre. On ne reconnaît que trop bien la patte du groupe et cette guitare rythmique nous donne envie de se secouer la tignasse. S’ensuit “Kick in a Spleen” qui est un titre plus sombre qui commence par le célèbre scream d’Alexi. Un titre aux influences black metal qui là aussi fera pogoter le public en concert.

“Platitudes And Barren Words” est le premier titre que j’ai découvert de l’album Hexed via le clip qui est sorti le 1 mars dernier où l’on peut voir des tueurs s’en prendre à deux femmes après que celles-ci se soient arrêtées dans une forêt. Un petit clin d’œil aux films de slasher qui n’est pas pour me déplaire. En ce qui concerne le titre celui-ci est rythmé par une mélodie qui rentre vite dans la tête et qui est vraiment punchy et qui accroche vite l’auditeur. “Hexed” qui donne donc son nom à l’album n’est pas forcément mon titre préféré mais on peut noter un solo de guitare très heavy et de bon aloi parmi la cascade de claviers. “Relapse (The Nature Of My Crime)” comporte justement un clavier typé très eighties et là aussi une très bonne rythmique. “Say Never Look Back” a un côté sombre et progressif avec toujours cette omniprésence de claviers qui fait la signature du groupe. “Soon Departed” est un titre très lourd, beaucoup moins « léger » que d’autres titres de l’album. “Knuckleduster” bénéficie d’un texte réécrit pour l’occasion, en effet il était passé relativement inaperçu lors de sa sorti en 2004 sur l’EP Trashed, Lost and Strungout. Ce qui est d’ailleurs dommage car c’est un titre qui bouge pas mal et il mérite largement son petit moment de gloire en concert.

Taarna

9/10

Tracklist

  1. This Road
  2. Under Grass and Clover
  3. Glass Houses
  4. Hecate’s Nightmare
  5. Kick in a Spleen
  6. Platitudes and Barren Words
  7. Hexed
  8. Relapse (the nature of my crime)
  9. Say Never Look Back
  10. Soon Departed
  11. Knuckleduster

Sortie le 8 mars 2019

Liens du groupe :

Facebook, Instagram et Site Officiel

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.