Cerevisia – Trails of Walker

10314773_651197914929035_9109297363876556398_nAutant vous prévenir tout de suite : cet album est un long voyage ! Semé d’embûches, dans lequel chaque pas pourrait bien être votre dernier. Que ce soit les éléments, les bandits de grand chemin ou encore les trolls des montagnes, rien ne vous sera épargné dans ce tout premier carnet de voyage de nos chers folkeux marseillais. Si la chaleur est une habitude à Marseille, autant vous dire que Cerevisia a l’intention de refroidir sérieusement l’atmosphère en nous envoyant en plein cœur de montagnes enneigées et autres forêts glaciales. En nous présentant en avril 2014 cet album du nom de ‘’Trails Of A Walker », Cerevisia tient à nous faire partager une aventure épique et pleine de rebondissements. Accrochez-vous à vos manteaux, le chemin sera rude !

Comme tout bon carnet de voyage, il se doit de disposer d’une page de couverture digne de ce nom ! Et c’est chose faite, l’artwork de l’album étant tout simplement sublime, tant au niveau des couleurs que du dessin, et représentant parfaitement l’esprit de l’album et son côté aventurier. Côté musique, Cerevisia rentre directement dans le vif du sujet avec ‘’Brace Yourself’’, nous laissant profiter de ce vent glacé venu nous accueillir pour le début de notre voyage, avant que les guitares ne rentrent en jeu sur fond de claviers et de chœurs épiques. Cette introduction posera les bases d’un album nerveux à souhait, où les guitares joueront leurs rythmiques acérées et surferont sur des ambiances majestueuses et enchanteresses.

Le deuxième titre, ‘’ Sword’s Dance ’’, sera ainsi parfaitement représentatif du son de Cerevisia : mêlant le côté épique du voyage de notre cher aventurier avec des sonorités festives dignes de chants de taverne de par l’utilisation de la flûte et du violon, le morceau déboite littéralement. Et le rythme ne fera qu’augmenter avec « The Ancient Gods », où la batterie usera de blast beats assassins et autres roulements de toms afin de suivre la cavalcade effrénée des guitares et d’un chant rageur et puissant à souhait. Notre aventure semble définitivement avoir commencé et Cerevisia ne compte guère nous laisser respirer.

Les titres ‘’ Diviciacos ‘’ et ‘’Heroic Charge‘’, figurant parmi mes deux morceaux préférés, attireront notre attention par des couplets puissants, rapides, épiques et où la double pédale retentira tel un orage au-dessus de la tête de notre voyageur, continuant à avancer malgré la force des éléments qui lui font face. Les refrains, superbes et nous contant l’épopée et le courage de notre héros, nous laisseront sans voix. ’’Once A Night’’  nous balancera en pleine poire un son quelque peu Finntrollien durant l’introduction, avant que Cerevisia ne reparte de plus belle en entremêlant habilement riffs tranchants, rythmes survoltés et une voix alternant entre growls et hurlements jouissifs. Les atmosphères développées dans ce morceau, à la fois sombres et festives, apportent de la variété aux sonorités présentes tout en influant aucunement sur le rythme de la composition. On ne s’ennuie à aucun moment !

Tandis que ‘’The Walker ‘’ nous touchera au cœur par la beauté de ses envolées mélodiques (écoutez-moi ce solo, bon dieu !) et de ses chœurs, la magie opérera également sur ‘’ Flight Of The Crows ‘’, où les plaintes des claviers accompagneront comme il se doit une double pédale omniprésente et un solo efficace qui fait tout de même son petit effet, avant un final toujours aussi rapide. Les fans de Finntroll reconnaîtront quant à eux de nouveau la patte de leur groupe préféré sur ’’ Summon The Nightbringer ‘’, où danse et beuverie seront de la partie pour les plus houblonnés d’entre nous.

Vous l’aurez compris, Cerevisia a fait forte impression avec ce ‘’Trails Of A Walker’’, nous servant un cocktail explosif réunissant avec succès claviers féeriques, guitares furieuses et une batterie survitaminée. Chaque instrument se met alors au service de l’épopée que nous vivons durant l’écoute, permettant à l’auditeur d’être transporté sans peine dans le monde proposé par Cerevisia. L’évasion est totale de par le charme fantastique des orchestrations et des leads mélodiques du groupe (‘’ Heroic Charge ‘’, ‘’The Walker’’), sans omettre des solos fort bien réussis et apportant à chaque fois un plus aux compositions. N’oublions pas enfin l’aspect festif de l’album sur certaines chansons (‘’ Summon The Nightbringer ‘’ ‘’Sword’s Dance ‘’), qui insuffle à l’album une atmosphère quelque peu différente des autres titres épiques mais qui a permis aux Marseillais de varier leurs sonorités pour encore plus de fraîcheur et de plaisir ! Chapeau bas !

Thrall

Note : 9.5/10

Tracklist :

1- Brace yourself
2- Sword’s dance
3- The Ancient Gods
4- Diviciacos
5- Dumnorix
6- Once a night
7- Flight of the crows
8- Summon the nightbringer
9- The Walker
10- Heroic charge
11- One more beer

Sortie : Mai 2014

Liens du groupe :

Facebook

Laisser un commentaire