Archives de catégorie : Live Report

Doolin’ / CrossHarbour Trio @Cabaret Sauvage, Paris 17/03/2016


12742692_973926969354523_1677984930147665530_n

En ce jour de la Saint-Patrick, tout folkeux qui se respecte était de sortie. Il y en a qui ont choisi de fêter le saint patron irlandais dans un pub autour d’une bonne Guinness, d’autres qui préféraient écouter de la musique celtique … Et il y a ceux qui ont décidé de combiner les deux. Ce fut mon cas, et c’est après une journée bien chargée que je me rends au Cabaret Sauvage situé dans le Parc de la Villette, pour le concert de Doolin’. C’est la première fois que j’assiste à un concert dans cette salle. Je découvre ainsi une petite scène, une fosse de taille moyenne, ainsi que des canapés et des tables sur les côtés. Ambiance décontractée apparemment. D’ailleurs à mon arrivée, je n’ai rencontré aucune difficulté à me placer au premier rang : les premiers arrivants étaient tous assis soit sur les côtés soit devant la régi son, et patientaient avec une bonne pinte.IMG-20160317-00109 Continuer la lecture de Doolin’ / CrossHarbour Trio @Cabaret Sauvage, Paris 17/03/2016

In Theatrum Denonium – Live Report 12/03/16

In Theatrum Denonium

Un Samedi 12 mars comme il a déjà dû y en avoir, banal. L’après-midi est ensoleillée, c’est pas encore le printemps mais il fait agréablement chaud dans l’dehors et c’est sur les coups des 15 h que j’atterris avec des potes dans l’habitacle étouffant de ma caisse. Je mets mes lunettes de soleil, je démarre, un temps d’arrêt pour la sélection musicale, réflexion, je regarde dehors et le grand ciel bleu me fait un clin d’œil. Message reçu, ce sera le best of des Creedence. Vu de l’extérieur absolument rien n’indique qu’à l’issue de ces quelques heures de route, on va se retrouver dans un magnifique théâtre pour une soirée où la violence flirtera avec l’impiété et où la bonne humeur naîtra du mal-être. Car ce soir, après les Métallurgicales, Nord Forge nous a concocté une soirée Post Black pas piquées des hannetons et presque entièrement au couleur de la France avec au programme D E L U G E, Regarde les Hommes Tomber, Celeste et Meleshech ! Ça en a fait baver beaucoup et a raison !
Trêve d’introduction, il est 18h l’heure d’entrer dans cette merveille d’architecture et d’aller se dégourdir les oreilles !
Continuer la lecture de In Theatrum Denonium – Live Report 12/03/16

Arkona / Metsatöll / Svartsot @Rennes 27/11/2015

L’équipe de Valkyries se devait d’être là pour le Pagan Rebellion qui débarquait dans la capitale bretonne. Ce ne sont pas une ni deux Valkyries qui étaient sur place, mais bien trois pour couvrir un tel événement avec au programme du viking, du viking, et encore du viking!

Arkona Tour

Continuer la lecture de Arkona / Metsatöll / Svartsot @Rennes 27/11/2015

Tan Noz / Dur Dabla / Vortigern / Paupiettes

Me voilà de retour en terres nantaises pour fêter dignement la fin d’une année de concerts. Un mois après l’excellent souvenir laissé par Hypocras et compagnie le mois dernier, je reviens à la Scène Michelet en ce samedi 18 décembre pour une nouvelle date – presque – folk. Le groupe local Vortigern donne ce soir son dernier concert, et pour l’occasion, trois autres groupes vont se joindre à eux pour faire de cette soirée une belle fête que l’on ne risque pas d’oublier de sitôt.

Pour ma part, c’était surtout Dur Dabla et Tan Noz que je voulais voir ce soir, tandis qu’une grande majorité du public a fait le déplacement pour Vortigern et Paupiettes (cherchez l’intrus …).

COncert vorti

Continuer la lecture de Tan Noz / Dur Dabla / Vortigern / Paupiettes

Arkona / Metsatoll / Svartsot

Contrairement à l’année dernière, le dernier trimestre de 2015 s’est révélé plutôt calme en matière de folk/pagan dans la capitale. Mis à part le Beermageddon Fest il y a tout juste un mois, il m’a fallu assouvir ma soif de concerts folk metal en province. Autant dire que l’affiche proposée ce samedi 5 décembre au Divan du Monde (sans nul doute ma salle préférée à Paris) était à ne manquer sous aucun prétexte ! La salle affichant complet, la soirée promettait d’être on ne peut plus festive.

J’arrive sur place une demi-heure avant l’ouverture des portes, et c’est sûrement la première fois que je vois autant de monde attendre bien avant le début des hostilités. Tout de suite, je crains une chose : “J’espère réussir à être bien placée”. Les portes s’ouvrent un peu après 18h30, et ô miracle, je parviens à me faufiler au premier rang.

11800234_869236776464627_880247838322452609_n

Continuer la lecture de Arkona / Metsatoll / Svartsot

Hypocras / Drenaï / Ekthellion

Voilà un concert que j’attendais avec impatience depuis plusieurs mois. Ma principale motivation ? Hypocras, en tête d’affiche qui plus est. Autant le dire d’emblée, il s’agit d’un des groupes pour lesquels j’ai le plus d’estime et d’admiration. Je les avais vus pour la première fois au Triel Open Air 2014. Et c’est seulement un an et demi plus tard, à plusieurs centaines de kilomètres de mes Yvelines natales, que je fais la folie de les revoir, ici, à la Scène Michelet de Nantes.

“Folie”. C’est peut-être bien le mot qui correspondrait le mieux en ce moment. Il me sera difficile de garder sous silence les tragiques événements de la veille. Je prends donc le risque de quitter Paris au petit matin, dans l’espoir de passer une bonne soirée, loin de ce climat de tension.

J’arrive sur place en début d’après-midi. J’ai le privilège d’accéder à la salle avant l’ouverture officielle des portes. Je découvre ainsi la partie bar et merchandising (une fois que les groupes seront installés) au rez-de-chaussée, et la scène à l’étage. C’est petit, sur scène comme dans la fosse, mais c’est suffisant pour accueillir dans de bonnes conditions les groupes et le public attendu.

Il est environ 16h lorsque les deux groupes prévus en première partie, Ekthellion et Drenaï, arrivent. Mais toujours aucune nouvelle des petits Suisses (désolée, je n’ai pas pu résister …). Evidemment on imagine le pire : “Et si ils n’avaient pas eu l’autorisation de passer la frontière ?”. Quand soudain, vers 18h, c’est le soulagement (et l’euphorie pour certain(e)s ). En attendant le début du concert, j’en profite alors pour faire une razzia au stand de merch (CDs, T-shirts … et de l’hypocras maison, ô joie !).

Hypocras MVp

Continuer la lecture de Hypocras / Drenaï / Ekthellion

Alan Stivell – La Baule 06/11/2015

Le maître de la musique celtique était de passage à la Baule, ce vendredi. C’était le rendez-vous immanquable, incontournable pour tous les fans de musique celtique. La tournée d’Alan Stivell s’est faite aux couleurs de ses 50 ans de carrière, par conséquent, inutile de donner l’âge moyen du public… Les nostalgiques du début de carrière d’Alan Stivell étaient présents, bien entendu, et je me suis trouvée dans les plus jeunes.

Continuer la lecture de Alan Stivell – La Baule 06/11/2015

Beermageddon Fest V

Ce samedi 7 novembre, c’est Beermageddon à Paris, la soirée black pagan par excellence. J’y étais déjà allée l’année dernière, à la Flèche d’or, et peut-être qu’à l’époque, je n’étais pas encore prête à apprécier le chant black. Un an après, je n’ai plus aucun souci avec ça, et c’est donc avec un grand plaisir cette fois que je participe à ce petit festival. Cette année, l’événement a lieu au O’Sullivan Backstage by the Mill, salle voisine de la Machine du Moulin Rouge (décidément, tous les fests folk/pagan sont dans le même coin …). Pas moins de quatre groupes joueront ce soir : Neptrecus, Darkenhöld, Himinbjørg et Black Messiah.

Il me faut passer par une petite ruelle sur le côté du bar pour accéder à la salle de concert. C’était la première fois que je m’y rendais, et premier constat, il y a pas mal de place, mais la scène n’est pas très grande.

11817177_400504523475826_1964097793203224192_n

Continuer la lecture de Beermageddon Fest V

Solstafir / Mono / The Ocean – Trabendo, Paris 05/11/2015

Il semblerait que me rendre au Trabendo soit un rituel annuel chaque mois de novembre. Après la soirée Eluveitie / Arkona / Skalmold il y a un an, retour au Parc de la Villette pour une ambiance plus atmosphérique. L’affiche proposée ce soir est plutôt exceptionnelle : bien que Solstafir prenne le rôle de tête d’affiche, les deux formations qui vont les précéder ont autant de notoriété.

J’arrive un peu avant l’ouverture des portes prévue pour 18h30. Puis j’entre … et je me souviens à quel point cette salle est bizarrement fichue. Bref, je me mets en place, au premier rang face à la scène.

Solstafir

Continuer la lecture de Solstafir / Mono / The Ocean – Trabendo, Paris 05/11/2015