Castleway – The Hunt

On avait quitté les suisses sur un bon premier album sorti en 2013, Tales From The Old Times. The Hunt, leur deuxième méfait, est à présent sorti. Confirmera-t-il la bonne santé du groupe entrevue sur le précédent effort ?

Encore une fois, tout comme sur Tales From The Old Times, Castleway repart le pied à l’étrier sur un premier titre qui s’avérera plutôt remuant, avec un riff certes simple, mais toujours aussi efficace pour donner une belle base rythmique au violon, qui se fera une joie de s’exprimer. Le chant, toujours aussi growlé qu’à l’accoutumée, fait le boulot et nous exhortera à affronter nos ennemis avec bravoure, l’épée brandie bien haut, la corne de guerre à nos lèvres. D’ailleurs, « Chicken Run A True Viking Story » continuera sur la dynamique du premier morceau, mais en apportant une touche supplémentaire d’agressivité via des guitares plus présentes, et ce sans que le groupe ne prenne un temps pour souffler sur près de 6 minutes. Une bien belle performance !

Comme on dit, jamais deux sans trois ! Le titre éponyme, qui se doit d’enchaîner ce début d’album très énergique, sera probablement le plus beau titre de cet opus en ce qui concerne l’utilisation du violon, tant ce dernier mène la danse du début jusqu’à la fin, dégainant ses airs enjoués et rendant le titre plus qu’épique. À partir de « Goblin Goblin Goblin », le rythme aura tendance à ralentir quelque peu, et à finalement parfois plomber l’efficacité du groupe. Le morceau pré-cité ne sera ainsi pas aussi festif et entraînant que l’aurait suggéré le titre, avec une mélodie principale quelconque et qui ne s’enflammera jamais vraiment.

On ne sera également pas trop convaincu par les riffs proposés sur « On The Way Back », trop peu impactants sur un rythme mid-tempo dominant l’ensemble du morceau. L’apparition du violon, déjà peu présent sur cette chanson, ne changera rien. De même, « Of Wind Snow And Ice » souffrira de quelques longueurs, et les riffs ne seront pas aussi épiques que sur le début de l’album. De cette deuxième partie de The Hunt, seul « Burn » arrivera vraiment à sortir du lot grâce à une belle utilisation du combo guitare/violon, où les leads du premier alterneront avec les airs du deuxième, pour un morceau entraînant, rythmé et qui nous transportera une nouvelle fois sur les champs de bataille.

Un album en demi-teinte, donc, pour Castleway. Après un début tonitruant, les suisses auront finalement du mal à garder leur touche épique et guerrière sur la deuxième partie de l’album. Le tempo ralentira, l’efficacité et la magie en feront de même ! Dommage ! Mais malgré ce bémol, le groupe peut se targuer de proposer une musique simple d’accès et dans l’air de ce qui se fait sur la scène Folk/Pagan actuelle.

Thrall

NOTE : 6,5/10

Tracklist :

  1. Jormungang
  2. Chicken Run A True Viking Story
  3. The Hunt
  4. Goblin Goblin Goblin
  5. A Shivering Sea
  6. On the Way Back
  7. Burn
  8. Of Wind Snow and Ice

Sortie : 12 mai 2017

Lien du groupe : Facebook

Laisser un commentaire