Tous les articles par Wolpertinger

Belenos – Kornôg

Afficher l'image d'origine

L’océan m’entoure. Les embruns mêlés à la pluie forment sur mon visage un masque de cheveux trempés. Les yeux fermés, je respire à pleins poumons l’air marin de la Bretagne, alors que la houle me berce. Debout sur le pont, je me laisse emporter par le tangage du bateau et la douceur de l’eau ruisselant depuis mon front. Enfin, j’ouvre les yeux, et me voilà les fesses vissées dans un fauteuil, le PC sur les genoux. J’écoute Kornôg, le dernier album de Belenos.

Continuer la lecture de Belenos – Kornôg

Al-Namrood – Diaji Al Joor

Afficher l'image d'origine

Quand on parle de black metal, on pense immédiatement aux vastes étendues enneigées de la Scandinavie et à d’immenses forêts où, sur un traveling lent en noir et blanc, déferlent des vagues de blast beats et des hurlements torturés. Bien loin de ce poncif officient pourtant les controversés (chez eux en tout cas) black metalleux d’Al-Namrood, qui nous viennent tout droit d’Arabie Saoudite, et nous offrent leur cinquième album Diaji Al Joor (traduisez L’Ombre de l’Injustice).

Continuer la lecture de Al-Namrood – Diaji Al Joor

Aephanemer – Know Thyself

Afficher l'image d'origine

Le death mélodique a ceci de merveilleux qu’où que l’on regarde (écoute, en l’occurrence), les Suédois et les Finlandais sont indéniablement les meilleurs dans l’exercice du style. Il n’y a qu’à écouter Dark Tranquillity, Insomnium ou Soilwork pour s’en convaincre.  Le groupe du jour, lui, est une véritable perle dans le genre, et nous vient des lointaines contrées enneigées et sauvages de… Toulouse. Vous ne rêvez pas, la claque de 2014 en death mélodique nous vient du premier EP des fougueux Toulousains d’Aephanemer, qui nous offrent là une première création diablement alléchante, et terriblement prometteuse. A moins de trois mois de la sortie de leur attendu premier album, penchons-nous sur cette petite pépite qui a la particularité d’être exclusivement instrumentale, et surtout, joliment envoûtante. Préparez les violons, les claviers et la grosse disto’, ça va secouer.

Continuer la lecture de Aephanemer – Know Thyself