Tous les articles par Fée Verte

Nataverne – Da Garan

1931286_1024968874208229_8955382067067814046_n

Ma rencontre avec Nataverne remonte à l’an dernier, lors de leur prestation au festival Cidre & Dragon. Ayant été séduite par leur univers si particulier, c’est avec un enthousiasme et une spontanéité non dissimulés que j’ai décidé de chroniquer leur troisième et tout dernier album sorti cet été, Da Garan, succédant à Ir Heru Nefer (2012) et Nataverne (2009).

Avant d’entrer dans le vif du sujet, une présentation rapide du groupe s’impose. Nataverne nous vient de Jaujac en Ardèche et prend la forme d’un sextet formé de Nathalie (chant, bodhrans, shruti-box et cuillères irlandaises), Jean-Christophe (flûtes, bombarde, guitare acoustique, chant), Tony (guitare électrique et acoustique), Fred (violon), Mitch (batterie), et Max (basse). En somme, la présence de ces instruments plus ou moins surprenants permet de nous garantir une belle variété et une certaine originalité dans la musique du groupe. Il n’y a qu’à se pencher sur leur description pour s’en assurer : « Celtique-Rock Fusion /Médiéval /Trad./ Pagàn ». Allons voir maintenant ce que ce savant mélange donne concrètement … Continuer la lecture de Nataverne – Da Garan

Doolin’ @Café de la Danse, Paris

13510780_1063832857030600_1694864374188283702_n

Rien de tel qu’un petit concert de folk pour se remettre dans le bain, après un été plus ou moins chargé en festivals. En ce 14 septembre 2016, me voici de retour en terres quasiment familières, puisque je m’apprête à revoir pour la troisième fois le sextet originaire de la ville rose, j’ai nommé Doolin’ !

Cette fois-ci, c’est du côté de Bastille à Paris que le rendez-vous est donné, au Café de la Danse plus exactement. Je ne m’étais jamais rendue dans cette salle jusqu’à présent, et dès mon arrivée, quelque chose me saute aux yeux : les trois-quarts des places destinées au public sont assises, et la fosse est toute petite ! Moi qui suis habituée à rester debout en concert, le choix est vite fait, je décide de m’installer au plus près de la scène. Continuer la lecture de Doolin’ @Café de la Danse, Paris

Des nouvelles du prochain album de Waldgeflüster !

14222260_10153752846041003_4033111021854908482_n

Le groupe de black pagan allemand Waldgeflüster sortira son nouvel album Ruinen le 14 octobre prochain via Nordvis (Europe) et Bindrune Recordings (Amérique du Nord).

The German black pagan band Waldgeflüster will release their upcoming album Ruinen on October 14th via Nordvis (Europe) and Bindrune Recordings (North America).

Continuer la lecture de Des nouvelles du prochain album de Waldgeflüster !

Hån – Facilis Descendus Averni

a4259220508_10

Le groupe dont je m’apprête à vous parler nous vient tout droit de Suisse, plus précisément de Bâle. Il s’agit de Hån (« mépris » en norvégien), formé en 2009 et actuellement composé de Gnist au chant, et de Lodur et Kryptos à la guitare.

Après une première démo sortie en 2012 du nom de Distant Light, le trio sort cette année son tout premier album, intitulé Facilis Descendus Averni (traduisez « La descente aux enfers », ça donne tout de suite le ton …), via le label allemand Northern Silence Productions. Continuer la lecture de Hån – Facilis Descendus Averni

Nouvel album en préparation pour Cnoc An Tursa !

13938536_1294836010557119_4627704519882029532_n

Cnoc An Tursa révèle la pochette de leur second album The Forty Five ! Ledit album vient d’être mixé et sera masterisé d’ici quelques semaines ! La date de sortie sera bientôt annoncée !

Cnoc An Tursa unveils the artwork of their second album The Forty Five ! The album has just been mixed and will be masterised within the next few weeks ! The release date will be announced very soon ! Continuer la lecture de Nouvel album en préparation pour Cnoc An Tursa !

Inclemency – Inclemency

a0384406969_16

L’on oublie trop souvent que la scène black atmo australienne a, au même titre que ses paires européens (et plus particulièrement scandinaves), de quoi convaincre les adeptes du genre. Woods of Desolation et Austere sont sans conteste les plus emblématiques, mais il y a aussi des formations moins renommées telles que Germ, Autumn’s Dawn … et un petit nouveau, Inclemency !

Et c’est ce dernier qui fera l’objet de cette chronique, avec un tout premier album éponyme sorti au début de l’année via Northern Silence Productions. Inclemency a été formé en 2013 à Sydney par deux membres du projet black Bleakwood, Vanessa Gentle à la basse et Brad Gentle aux guitares et au chant. Ils sont accompagnés d’un certain Tim Yatras, batteur de Germ, d’Autumn’s Dawn, et anciennement d’Austere. Comme quoi, le black atmo australien, c’est comme une grande famille ! Continuer la lecture de Inclemency – Inclemency

Winterhymn – Blood & Shadow

12088245_10153017026987126_8591245265774104413_n

La scène folk/pagan d’Amérique du nord est moins réputée que chez nous outre-Atlantique, et c’est pourtant à tort vu les petites pépites que l’on peut y dénicher. Winterhymn pourrait très bien en faire partie, du moins, c’est ce que nous allons voir dans cette chronique.

Le groupe nous vient tout droit de Cincinnati dans l’Ohio et a été formé en 2009. On y compte en son sein six membres que sont Draug au chant et à la guitare, secondé de Varrik aux chœurs et à la guitare également, Alvadar à la basse et au chant, Valthrun à la batterie, Exura aux claviers et Umbriel au violon. En 2011, le sextet avait sorti son premier album, Songs for the Slain. Bien que ledit album avait ce mérite de nous faire gentiment taper du pied, cela s’arrêtait à peu près là, la faute à une production quelque peu faiblarde et des compositions pas toujours très inspirées, soit trop festives, ou au contraire peu pêchues. Alors une question nous brûle les lèvres, le groupe s’est-il amélioré avec son nouvel album fraîchement sorti, Blood & Shadow ? Continuer la lecture de Winterhymn – Blood & Shadow