Tous les articles par Balmung

Lappalainen – Kraken’s Awakening

0004557857_10Contrairement à ce que le cinéma hollywoodien a tenté de nous faire croire, le kraken n’est pas ce céphalopodzilla à la botte d’un pirate nommé Davy Jones (lui-même tentaculaire, soit dit en passant) ou encore ce monstre qu’affronta Persée lors d’une bataille héroïque (car il avait affaire au Cetus, un serpent des mers géant, tout aussi amical). Le Kraken est une créature tout droit sortie des mythes nordiques, dont la passion, comme vous le savez sûrement, était de jouer à « touché- coulé » avec les navires passant trop près de son immonde carcasse pleine d’encre…

Lappaleinen est un groupe de folk metal venu lui aussi du Nord, mais du Nord… de la France ! Je dois bien avouer qu’au-delà de quelques formations comme Nightcreepers, Drenaï ou Fenrir, ma connaissance des groupes français est assez limitée dans le domaine du folk de nos contrées et je suis assez prudent quant à l’exploration du genre mais c’est avec plaisir que j’ai découvert le fruit de leur travail intitulé « Kraken’s Awakening ». Continuer la lecture de Lappalainen – Kraken’s Awakening

Red Flag Crew – Black sails on the horizon

coverHissez la grande voile!

Haaa, les pirates, aventuriers des mers, chasseurs de trésors, consommateurs de rhum et de « plaisantes compagnies », écumant les océans dans un idéal de liberté, voilà de bien belles images propices à rêverie, si bien sûr on oublie les mauvais aspects de cette vie de débauche comme… le scorbut ou la potence qui attend le marin un peu trop confiant dans ses capacités à vivre de rapines et d’alcool.

C’est dans cet univers peuplé de borgnes et d’unijambistes audacieux que nous invite les Red Flag Crew à travers leur EP intitulé « Black sails on the horizon ». Etant fan des formations du genre « pirate métal » comme Alestorm, je me suis engagé à bord du galion espagnol, non sans partir avec quelques préjugés, qui se sont vus bien vite confirmés. Continuer la lecture de Red Flag Crew – Black sails on the horizon

Vexillum – Unum

VEXILLUM-unum-2014

Après nous avoir concocté deux très bons albums, « The wandering notes » et « The bivouac », les 5 compères de Vexillum enfilent à nouveau leurs kilts et nous délivrent un bien beau successeur avec « Unum », où la recette appliquée reste la même qu’autrefois, à cela prêt que l’on peut y ajouter encore plus d’énergie et d’efficacité, pour notre plus grande satisfaction ! Continuer la lecture de Vexillum – Unum

Numenor – Colossal Darkness

386163Quand on sait que l’album de Numenor s’inspire des univers de Tolkien, Howard et Moorcock, comprenez le Seigneur des Anneaux, Conan et Elric, on s’attend forcément à entendre parler d’épées, d’actes de bravoures et de sorcellerie. Si cette recette, devenue assez classique dans notre monde musical, vous parle, poursuivez la lecture, car nous sommes en présence d’un véritable chef d’œuvre du genre.

Continuer la lecture de Numenor – Colossal Darkness

Eluveitie – Origins

eluveitieEluveitie. Rien qu’a l’écriture ou à l’écoute de ce nom, l’aventure commence. Avec le patrimoine musical de la formation, ses antécédents et son identité, les amateurs savent que ce groupe est particulier. Moi qui suit un aficionados de culture celtique, d’envolées épiques et de sons puissants venus du fond des âges, je suis rarement objectif lorsque je cause de la formation helvète dont le nom, en gaulois s’il vous plait, signifie « Je suis l’Helvète ». Et pour l’être, ils le sont, tant l’ADN du groupe est profondément païen et porté par des énergies miraculeusement intactes venues tout droit d’un temps où les carnyx raisonnaient au cœur des montagnes et des forêts gauloises.

Continuer la lecture de Eluveitie – Origins

Drakwald – Resist fatality

FrontLe folk metal est décidemment un monde plein de surprises, parmi elles, la nationalité de nos groupes préférés. Alors que nous n’imaginons pas des groupes du genre nous venir d’ailleurs que des vertes contrées vikings du Nord de l’Europe, Northland est espagnol, Furor Gallico italien, Eluveitie suisse, mieux, Drakwald est français ! Je suis mauvais langue me direz-vous ! Peut-être, mais vous y verrez là l’émotion d’écouter une telle qualité de son pagan venue tout droit de Tours ! Comme quoi la Loire n’a pas que de jolis châteaux, mais aussi de belles surprises musicales. Continuer la lecture de Drakwald – Resist fatality