Aetherian – Tales of Our Times

Pour fêter la sortie prochaine du premier album d’Aetherian (toutes les premières infos à ce sujet ici), je vous propose de découvrir le groupe avec une petite chronique de son premier EP sorti en 2015, Tales of Our Times. Avant d’en dire plus à ce sujet, une présentation rapide du groupe s’impose.

Aetherian nous vient de Grèce, plus précisément d’Athènes, et a été formé en 2013 par Panos Leakos (basse/chant), Nikos Parotidis (batterie) et Angelos Maniatakos (guitare). Depuis l’an dernier, le groupe compte un deuxième guitariste, Giorgos Evgeniadis. Avant le premier EP, Aetherian avait sorti deux singles en 2014, Drops of Light and Scar of Despair.

Tales of Our Times a été produit, mixé et masterisé par Vaggelis Theodorakis, et l’artwork a été réalisé par Remedy Art Design.

Tales of Our Times s’ouvre sur « Whispers in the Wind », douce introduction instrumentale emplie de mélancolie aux guitares et à la batterie. Il semblerait que nous ayons affaire à du death mélodique dans toute sa splendeur. Et effectivement, avec le premier véritable morceau de l’EP, « As Season Pass », la ressemblance avec l’un des groupes emblématiques du genre, Insomnium, est manifeste … peut-être un chouia trop d’ailleurs, il faudrait qu’Aetherian parvienne à développer davantage sa propre identité musicale. Quoi qu’il en soit, il faut bien reconnaître que pour un groupe qui en était à ce moment-là à ses tout débuts, il y a du niveau. Sans être non plus extraordinaire, la production est correcte et assez fluide au vu des moyens du bord (l’EP est en effet sorti en auto-production), et les compositions sont à la fois dynamiques et sensibles, exactement ce que l’on attend d’un bon groupe de death mélodique. Même par rapport aux paroles, Aetherian aborde les thèmes classiques du genre, à savoir la nature, la tristesse, la corruption de l’âme humaine, et les conflits intérieurs.

Si le growl de Panos Leakos est bien plus caverneux que celui de notre cher Niilo Sevänen, Aetherian reste dans le même esprit que la formation finlandaise, en interprétant un death mélodique agrémenté d’influences doom à la Swallow the Sun ou Black Sun Aeon. Les touches atmosphériques viennent illuminer l’ensemble somme toute assez pesant et mélancolique, avec quelques passages au chant chuchoté dans « As Seasons Pass » et « Tales of Our Times », comme l’on pourrait l’entendre dans « While We Sleep » d’Insomnium. L’ambiance devient aussi par moments plus épique, avec des jolies envolées de guitare lors des solos, comme dans « Dreary Voices ».

Finalement, l’on imaginerait plus des paysages enneigés que des îles ensoleillées à l’écoute de Tales of Our Times. Avec ce premier EP, il ne fait aucun doute qu’Aetherian est un groupe très prometteur, grâce à une musique est à la fois efficace et subtile. Ne reste plus qu’à travailler davantage sur sa propre identité, et ce sera parfait !

Fée Verte

7/10

Tracklist :

1. Whispers in the Wind
2. As Seasons Pass
3. For Those about to Fall
4. Tales of Our Times
5. Dreary Voices

Sortie le 27/01/2015

Liens du groupe :

www.facebook.com/Aetherianband
https://aetherianband.bandcamp.com/

Laisser un commentaire